Simon Pagenaud résiste à Scott Dixon

Deux courses sur ovale et deux victoires pour le Français Simon Pagenaud lors de l’INDYCAR iRacing Challenge. Le pilote de la Team Penske a résisté à Scott Dixon dans les tous derniers tours de l’épreuve.

Simon Pagenaud a tout tenté pour casser l’aspiration de son rival dans les derniers tours, mais le quintuple champion IndyCar ne s’est pas laissé déstabiliser, mais il a fini par s’avouer vaincu.

Pour le second week-end de suite le Champagne peut donc couler à flot chez Simon Pagenaud, puisque le Français remporte une nouvelle course lors de l’INDYCAR iRacing Challenge. Si la semaine dernière il a fait parler la stratégie, cette semaine il a dû se débarrasser de Will Power puis résister à Scott Dixon, le tout dans les dix dernières boucles de cette épreuve de 175 miles.

C’était une course dingue. C’était assez fou avec Will (Power) à un moment donné. Mon stratège Ben (Bretzman) fait de l’excellent travail au niveau des stratégie.

Simon Pagenaud

Sous le drapeau à damier Simon Pagenaud devance Scott Dixon d’un peu plus de trois dixièmes de seconde. Will Power prend finalement la troisième place suivi de Marcus Ericsson et Robert Wickens pour le top 5. Jack Harvey, Sage Karam, Zach Veach, Santino Ferrucci et Graham Rahal complètent le top 10. Pour sa première course, Kyle Busch prend la treizième place.

La pole position de cette quatrième épreuve de l’INDYCAR iRacing Challenge revient au Canadien Robert Wickens. Pour sa première séance qualificative, Kyle Busch ne peut faire mieux que le vingt-cinquième temps au volant de sa monoplace n°51.

Dès le cinquième tour le premier drapeau jaune est brandi pour un accident impliquant notamment Hélio Castroneves et le Français Sébastien Bourdais dans la ligne droite arrière.

Peu après la relance l’Australien Will Power s’installe en tête de l’épreuve et creuse un léger écart sur ses rivaux.

C’est à partir du quarantième tour que se déroule la première salve d’arrêts, sous drapeau vert. Les cycle d’arrêt s’étend sur une quinzaine de tours. Will Power reprend les commandes devant son coéquipier Scott McLaughlin et Scott Dixon. Ce dernier est l’ultime vainqueur sur le Twin Ring Motegi en IndyCar, en 2011. Les Océaniens se tiennent en moins de trois dixièmes de seconde, mais ils ont fait le trou. Quatrième, Simon Pagenaud, est relégué à plus de trois secondes.

En fin de deuxième relai Scott Dixon parvient à trouver l’ouverture sur Will Power pour les commandes. Les trois premiers s’arrêtent ensemble à 28 tours du drapeau à damier. Will Power reprend le meilleur devant ses coéquipiers Scott McLaughlin et Simon Pagenaud, puis Scott Dixon.

À dix tours du drapeau à damier Oliver Askew, qui se fait prendre un tour, touche Will Power, qui rebondit sur son coéquipier Scott McLaughlin et c’est ce dernier qui paye l’addition. Cependant, cet accident ne génère pas de drapeau jaune, mais le Néo-zélandais doit repasser par les stands.

Will Power défend alors sa première place contre Simon Pagenaud et les deux coéquipiers s’accrochent, mais peuvent continuer, mais voient revenir Scott Dixon.

Rinus VeeKay se fait surprendre à l’entrée des stands, mais la course reste sous régime de drapeau vert.

La semaine prochaine, l’avant-dernière épreuve de l’INDYCAR iRacing Challenge se déroulera sur le Circuit of The Americas d’Austin.

La course en intégralité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

vel, nunc neque. elementum quis, sem,