Et les trois pistes qui perdent une date sont…

Avec deux courses supplémentaires à Darlington et une troisième à Charlotte, la NASCAR va devoir sacrifier une date pour trois pistes. Si le nom des pistes n’a pas été révélé, la rédaction d’US-RACING.COM envisage différentes possibilités. Attention, les avis sont tranchés.

Aloïs : Michigan, Sonoma et Darlington

La première, Michigan. Parce que le Michigan International Speedway détient deux courses au cours de l’été et que l’on ne verra pas la différence entre une ou deux courses sur cette piste (tant elle est passionnante… ou pas). 

La deuxième, Sonoma. Parce que les américains arriveront toujours à trouver une excuse pour enlever une course routière au calendrier. Et puis ce n’est pas impossible que le Gouverneur de l’État de Californie refuse une ruée de « rednecks » confinés à leur sauce au sein de ses frontières. 

La troisième, Darlington. Non pas les deux premières courses de la nouvelle saison, mais, celle qui devait ouvrir les Playoffs en septembre. Le Darlington récupère toute l’attention de la NASCAR avec la reprise d’une saison tronquée sur ses terres et je ne serai pas du tout surpris que le patron du Homestead-Miami Speedway fasse le forcing pour replacer sa course dans les Playoffs.

Lilian : Indianapolis, Sonoma et Chicagoland

La NASCAR a donc pris la décision de reprendre la compétition à huis clos à partir du 17 mai sur le Darlington Raceway pour une course de 400 miles. Nous connaissons aussi l’intégralité des courses dans les 3 séries nationales pour le mois de mai.

Dans une volonté de maintenir le championnat et de conserver le même nombre de courses qu’à l’origine, à savoir 26 courses pour la saison régulière et 10 courses pour les Playoffs, la NASCAR va devoir sacrifier certaines épreuves.

Indianapolis : épreuve mythique en IndyCar mais manque de plus en plus d’intérêt en NASCAR. Peu voire pas de dépassements sous drapeau vert, tribunes certes gigantesques mais quasi vides chaque année.

Sonoma : je pense que l’une des deux pistes routières de la saison régulière pourrait faire également les frais de ce calendrier remanié. Le tracé Californien, plus lent et technique que Watkins Glen n’est pas très favorable aux dépassements. Les officiels de la discipline vont se concentrer essentiellement sur les ovales.

Chicagoland : piste d’un mile et demi parmi tant d’autres dans le championnat. Speedway qui n’est pas historique pour la NASCAR puisque construit en l’an 2000.

À noter que les pistes de Sonoma et Chicagoland sont situées dans des états démocrates. La NASCAR étant plutôt historiquement républicaine, la politique pourrait aussi avoir son mot à dire en cette période électorale aux Etats-Unis.

Geoffroy : Sonoma, Phoenix et Las Vegas

Contrainte à une pause de deux mois la NASCAR doit maintenant s’adapter. Elle a déjà commencé à le faire d’un point de vue sportif avec des courses sans la moindre séance d’essais, mais également sans séance qualificative, exception faite pour les Coca-Cola 600. Le calendrier 2020, qui était déjà une révolution par rapport à ces dernières années change et va continuer de changer dans les prochaines semaines afin de s’adapter au mieux aux contraintes liées à la pandémie.

Pour la reprise de la compétition la NASCAR a prévu des courses à proximité des ateliers des différentes équipes. Darlington et Charlotte, puis en théorie Bristol et Martinsville devraient suivre. La limitation des déplacements pourrait donc sonner le glas des trois courses les plus occidentales à savoir Sonoma, Las Vegas et Phoenix.

La Californie souhaite tout faire pour limiter la propagation du virus et ne donne aucune date de reprise des évènements sportifs. Aller à Sonoma dans moins de deux mois parait donc utopique. Cela ne ferait donc plus que deux courses routières sur l’ensemble de la saison, mais à situation exceptionnelle, disposition exceptionnelle. Quant aux deux autres pistes, oui elles sont pendant les playoffs et la NASCAR a toujours dit qu’elle souhaitait conserver les dix pistes initialement prévues aux dates déjà indiquées. Cependant, plus la NASCAR le dit, plus elle paraît vouloir s’en convaincre, c’est en tout cas l’impression que cela me donne.

Il faudrait donc trouver deux nouvelles pistes pour intégrer les playoffs. La seconde course de Dover et l’épreuve estivale de Daytona ? Cela nous ferait donc Dover, Daytona et Darlington au premier tour, Richmond, Bristol et Talladega au deuxième, Charlotte, Kansas et Texas pour le troisième tour et enfin une finale à Martinsville. Sympa, non ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

dapibus ut ut dictum vulputate, tristique mi, justo commodo vel,