Logano vient à bout de Nashville

Il aura fallu un total record de cinq Overtimes pour connaître le vainqueur de l’épreuve de Nashville en NASCAR Cup Series, Joey Logano.

Les officiels ont été contraints de rallonger la course de Nashville, les Ally 400, à cinq reprises afin de connaître le nom du vainqueur de la dix-neuvième épreuve de la saison 2024. 31 tours après les 300 initialement prévus, Joey Logano s’impose sur le Nashville Superspeedway, une première pour lui dans ce championnat 2024.

Les leaders sont tombés comme des mouches en panne d’essence, mais Joey Logano a tenu bon en bouclant pas moins de 110 tours en fin de course sans remettre de carburant. Sous le drapeau à damier, Joey Logano devance de 68 millièmes de seconde le rookie de la Spire Motorsports, Zane Smith, qui signe la son meilleur résultat en NASCAR Cup Series. Tyler Reddick termine troisième devant Ryan Preece et Chris Buescher.

Je sais que dans le troisième virage mon voyant de carburant s’est allumé et il s’est coupé sur la ligne. C’était tout ce que nous avions. Nous devons remercier Roush Yates, non seulement pour avoir développé la puissance, mais également pour avoir amélioré la consommation de carburant, c’est ce qui nous a permis de gagner aujourd’hui.

Joey Logano

Malgré un drapeau rouge de 81 minutes peu avant la mi-course pour un orage, le public a répondu présent jusqu’au bout afin d’assister à cette course aux quinze neutralisations.

Je suis fier de cette équipe. Il y a eu quelques semaines stressantes pour tenter de participer aux playoffs. Gagner ici est énorme pour notre saison. Cela fait du bien à notre équipe. Tant de pression. Essayer de participer aux playoffs n’est pas facile de nos jours avec cette Next Gen et tout le monde est à égalité. J’ai fait beaucoup d’erreurs, même ce soir et c’est bien de pouvoir les surmonter. C’est une victoire indispensable.

Joey Logano

Alors que Denny Hamlin et Ross Chastain se battaient pour la victoire, c’est un tête-à-queue d’Austin Cindric à deux tours du drapeau à damier qui a contraint au premier Overtime de la course. Lors de la première relance, Kyle Larson percute Ross Chastain par l’arrière, ce qui a pour conséquence d’éliminer le tenant du titre de la course et de créer un nouvel Overtime.

Kyle Larson sera également impliqué dans l’avant-dernière neutralisation de la course avec Kyle Busch et Chase Elliott. Cet incident offre les commandes de la course à Joey Logano, qui ne quittera plus la tête jusqu’au drapeau à damier et ce malgré une dernière neutralisation causée par Josh Berry.

Leader de 131 des 229 premiers tours de la course, Christopher Bell remporte les deux premiers segments et semblait parti pour ajouter un quatrième succès à son palmarès cette siason, mais il est parti à la faute et a été contraint à l’abandon.

La semaine prochaine la première division de la NASCAR a rendez-vous avec l’unique épreuve urbaine de la saison, dans les rues de Chicago. L’an dernier, Shane van Gisbergen remportait une course perturbée par la pluie.