O’Ward résiste à Palou

Alors que l’Espagnol Álex Palou a dominé la majorité de la course, c’est le Mexicain Pato O’Ward qui résiste à son rival de la Chip Ganassi Racing et remporte la course de Mid-Ohio en NTT INDYCAR SERIES, première course de l’histoire de l’hybride dans la discipline.

C’est donc Chevrolet qui remporte la première course de l’histoire de l’ère hybride en NTT INDYCAR SERIES, grâce à Pato O’Ward qui résiste à la pression d’Álex Palou dans les derniers tours du Honda Indy 200 at Mid-Ohio. Le Mexicain remporte sa seconde victoire de la saison après celle acquise sur tapis vert à la suite de la disqualification de Josef Newgarden dans les rues de St. Petersburg. Sa victoire précédente remontait à l’Iowa Speedway en 2022.

C’était une course très difficile. Nous étions très forts en rouge, Palou en noir. Il fallait absolument réduire l’écart lorsque nous étions en rouge. Cela faisait longtemps. Je sais que nous avons « gagné » St. Pete. Nous avions une excellente monoplace tout au long du week-end.

Pato O’Ward

Sous le drapeau à damier, Pato O’Ward devance Álex Palou, Scott McLaughlin, Colton Herta, Marcus Ericsson, Alexander Rossi, Christian Lundgaard, Kyle Kirkwood, le rookie Christian Rasmussen et Santino Ferrucci pour le top 10.

Avant même le départ de la course, Scott Dixon rencontre un problème moteur et est ramené aux garages. Il ne prendra le départ qu’après une vingtaine de tours de retour. Avec un tel retard, le Néo-zélandais est contraint à faire de la figuration au classement et s’offre une séance d’essais grandeur nature.

Deux stratégies s’affrontent lors de ce neuvième rendez-vous de la saison, d’un côté des pilotes à deux arrêts, de l’autre des pilotes à trois arrêts. Sans la moindre neutralisation durant les 80 tours de la course, la stratégie à deux arrêts se révèle être la meilleure.

La semaine prochaine l’INDYCAR a rendez-vous sur l’Iowa Speedway pour deux courses, la première le samedi, la seconde le dimanche.