Pepsi avait annoncé avant la course de ce week-end l’abandon du rôle de sponsor titre de la deuxième épreuve se déroulant à Daytona.
Et bien le remplaçant n’aura pas mis longtemps à être désigné. Il s’agit tout simplement de plus gros rival de la marque: Coca-Cola. En plus de récupérer les Daytona 400, Coca-Cola reprend les 10 autres circuits où Pepsi était très présent et ce jusqu’en 2012.

Coca-Cola devient donc la boisson officielle, de 10 des 13 circuits détenus par l’International Speedway Corp. dont bien sûr l’incontournable Daytona International Speedway et les fameux Daytona 500.
Les autres circuits inclus dans le contrat sont Chicagoland Speedway, Homestead-Miami Speedway, Kansas Speedway, Michigan International Speedway et Richmond International Speedway. Darlington Raceway arrivera en 2009, Talladega Superspeedway et Watkins Glen International en 2011, et le Phoenix International Raceway en 2012.
Pepsi met donc fin à un partenariat de plus de 50 ans avec la Nascar et Daytona.