Faits d’après course :
Après les 500 Miles d’Indianapolis, Helio Castroneves a rejoint Scott Dixon dans le cercle des doubles vainqueurs cette saison. C’est également sa 16ème victoire en IndyCar depuis son arrivée en 2002.

L’écurie Penske totalise grâce à ce succès trois victoires en ce premiers tiers de la saison. Auparavant, Ryan Briscoe s’était imposé lors de l’ouverture à St.Petersburg, puis Castroneves est allé décrocher sa troisième victoire à Indy. C’est également la cinquième victoire de l’écurie au Texas, égalant de ce fait Panther Racing en tête des écuries les plus victorieuses sur cet ovale. Avant l’épreuve de ce dimanche, les anciens vainqueurs étaient : Castroneves (2), Sam Hornish Jr. et Gil de Ferran.

Scott Dixon a pris la troisième place, son troisième podium sur les quatre dernières courses.

Marco Andretti, quatrième a fini premier des quatre pilotes Andretti-Green Racing après nous avoir offert une belle bataille avec Danica Patrick en toute fin d’épreuve. Il engrange son premier top-5 de l’année. Son dernier remontait au Kentucky en 2008.

Déclarations d’après course :

Helio Castroneves : « La première fois quand j’ai sauté dans la voiture à Long Beach, j’ai demandé si c’était un rêve et Tim Cindric a dit que c’était la réalité. Le Team Penske a fait un boulot fantastique aujourd’hui. Ce fut un jour incroyable pour l’équipe. Tout le mérite revient à Ryan Briscoe et son équipe. Ils nous ont poussé, et nous les avons poussé. Avoir les deux premières places au Texas n’est pas chose aisée, donc c’est un compliment envers chacun. Au début de la course, nous sauvions du carburant, mais vous essayez aussi de voir ce que la voiture vaut, et c’est ce que nous avons fait. La voiture était sur-vireuse, et il y a eu des moments difficiles. Mais nous avons trouvé quoi faire et avec de supers arrêts les gars nous ont mis devant. Les 50 derniers tours furent les plus durs que j’ai dû faire. Mais nous avons tous tenu.« 

Ryan Briscoe : « Nous avons fait du mieux que nous pouvions. Je n’avais pas suffisamment de vitesse pour passer Helio dans les derniers tours. Les derniers 20 tours étaient quelqu’uns des plus frustrants que j’ai jamais fait. En menant toute la course et en ayant la voiture la plus rapide, je n’ai pas pu doubler Helio. La trajectoire haute était plus lente. Au moins nous avons terminé deuxième. Nous avons les points du plus grand nombre de tours en tête. La chose la plus importante est que nous courrons pour la victoire. Nous aurons nos victoires. C’est juste décevant pour ce soir.« 

Scott Dixon : « Il y a eu beaucoup de runs sous drapeau vert, ce qui est inhabituel au Texas. Les voitures Penske étaient imprenables. Les voitures Ganassi n’étaient pas mauvaises. Nous devons juste travailler un peu.« 

Marco Andretti : (A propos de sa bataille avec Danica Patrick). « Les personnes les plus dures qui m’ont passé sont mes coéquipiers et je ne comprend pas ça. Je pense que trois de nous quatre savons ce qu’est la camaraderie de AGR. « 

Dario Franchitti : « « La voiture était lente toute la nuit. Le plus gros problème était la consommation de carburant. S’ils m’avaient dit ça dès le départ, j’aurais fait mieux et économisé de l’essence. J’ai abandonné une place ce soir, et j’espère que ça ne nous pénalisera pas à la fin de l’année. « 

Danica Patrick : « Nous avons eu une bonne voiture tout le week-end, et ensuite pendant la course, la direction est devenue subitement lourde. Ce n’était vraiment pa la voiture avec laquelle j’ai commencé. Je regrette de ne pas avoir eu un top-5, mais Marco m’a doublé à la fin de la course d’une façon très propre. Malgré tout, je suis contente avec cette sixième place pour mon équipe. «