Gianni Morbidelli remporte la première manche des Speedcar Series

Morbidelli a donc enlevé la première épreuve de la saison de Speedcar à Dubaï. Il s’impose avec huit secondes d’avance sur l’Allemand Uwe Alzen et l’Autrichien Mathias Lauda.

“C’était une excellente course inaugurale.Ca a été assez dur, mais j’attends avec impatience la prochaine épreuve” déclarait l’Italien lors de la conférence de presse.

L’Italien parti depuis la pole position a mené les vingt tours de la course et s’est imposé sans avoir été inquiété. Cependant la lutte pour les deux dernières places sur le podium aura été intense jusqu’au bout. Puisque Lauda est devancé par Uwe Alzen d’une seconde et demie. Alors que le premier français David Terrien termine sur les talons de l’Autrichien.

Le français peut cependant se consoler avec le meilleur tour qu’il a réalisé : 1’42’’308 lors de la dix-septième boucle.

Jean Alesi se classe sixième juste devant un autre français : Nicolas Navarro.

Sur les douze pilotes engagés, trois n’ont pas vu le drapeau à damiers il s’agit d’Ukyo Katayama, de Fabien Giroix et de l’Indien Mikola.

Hormis Gianni Morbidelli on peut constater que les anciens pilotes de Formule 1 n’ont pas brillé. Johnny Herbert a dû ralentir afin de voir l’arrivée de cette course inaugurale car il était victime de problèmes moteurs. Jean Alesi n’a pu faire mieux que sixième et a admis avoir fait plusieurs erreurs qui lui ont coûté plusieurs places. Le Japonais Katayama a abandonné au septième tour après être rentré en collision à deux reprises avec Stefan Johansson.

Le circuit de Dubaï long de 5,4 km accueillera une deuxième course demain après celle de la catégorie A1 GP.

consequat. ut et, nunc vulputate, Donec tristique venenatis, ut