Pole et point bonus pour Franchitti

Légèrement en retrait par rapport à son coéquipier, Dario Franchitti a fait une extraordinaire série de quatre tours à la vitesse moyenne de 212,696mph pour aller chercher sa cinquième Pole de la saison et sa troisième sur un ovale.”Nous avons testé ici et avions des problèmes et nous n’étions pas content de la voiture aujourd’hui. Nous avons continué à travailler sur la voiture et ça a payé. Les trois premiers tours étaient quasiment parfaits, mais j’ai légèrement glissé dans le quatrième. C’est l’un des circuits où le pilote peut faire la différence (…). Un point me rend heureux mais demain nous devrons faire le travail.

Dominateur durant les essais libres, Scott Dixon s’élancera en deuxième position. Malgré une voiture plus rapide que ses adversaires pendant les essais, Dixon et son équipe ont procédé à des modifications de son set-up. Malheureusement ces ajustements se sont montrés inefficaces et ont contraint le double champion à se battre avec sa voiture sur le banking. “Ce fut un run de qualification très difficile. J’ai fait des changements sur la voiture qui l’ont rendu sur-vireuse et c’était une erreur de ma part. Aussi j’ai manqué de me sortir plusieurs fois, et ce n’était pas le run de qualif le plus propre depuis un bon moment.” C’est la troisième fois de la saison que l’écurie Chip Ganassi Racing monopolise la première ligne.

Sur la deuxième ligne Ryan Briscoe a roulé en 212,137mph lors de ses quatre tours. Lui aussi a connu des difficultés à tenir sa voiture en configuration qualifications. L’Australien du Team Penske s’est montré à la fois déçu de sa performance et étonné de celle réalisé par Franchitti. Néanmoins il fera partie de la lutte pour la victoire samedi soir. Il devance Ed Carpenter qui a fait un bond en avant entre les essais et les qualifications. Le pilote Vision Racing est confiant d’obtenir au moins un top-10 voire pourquoi pas rééditer son exploit du Kentucky.

La troisième ligne est entièrement composée des voitures Newman/Haas/Lanigan Racing. Cependant pour son premier départ avec l’écurie, Alex Llyod a pris la mesure de son coéquipier Graham Rahal. Le Britannique continue de faire bonne impression et sera à surveiller pendant la course.

Derrière eux Danica Patrick et Marco Andretti se placent en tant que chefs de file Andretti-Green Racing.

Le top-10 est complété par Raphael Matos et Mario Moraes qui a déçu après des essais prometteurs. A noter qu’Helio Castroneves a pu prendre part à la séance de qualification après son accident des essais libres. Victime une nouvelle fois d’un problème de suspension, le Brésilien a pris le mulet qu’il a qualifié au 11ème rang.

adipiscing Praesent efficitur. elit. vel, eleifend dapibus