Trois victoires comme objectif pour 2010

Il y a bientôt deux ans, Dale Earnhardt Jr. célébrait sa première course avec Hendrick Motorsports par deux victoires : dans le Budweiser Shootout puis lors de des Gatorade Duels. Il ne faisait aucun doute que son départ de l’écurie fondée par son père, Dale Earnhardt, fut la bonne décision. S’en est suivi une première moitié de saison en fanfare qui a vu Earnhardt Jr. dominer ses coéquipiers. Mais avec l’arrivée de l’été, des erreurs de stratégie et des voitures difficiles à piloter ont conduit l’équipe #88 à la dernière place du Chase alors qu’elle faisait figure de principal concurrente à l’équipe de Kyle Busch.

A ce moment personne ne le savait mais cette fin de saison 2008 préfigura la saison 2009 toute entière. Hormis quelques exceptions, jamais l’équipe #88 et son pilote n’ont fait figure de prétendants sérieux à la victoire voire même au top-10 ! Le premier à en avoir fait les frais fut le crew-chief emblématique d’Earnhardt, son cousin Tony Eury Jr. Ce dernier a fait place à Lance McGrew qui a tenté de donner un nouveau souffle à son équipe. Mais arriver en cours de saison n’est jamais chose facile et malgré ses efforts, les résultats n’ont pas été à la hauteur des espérances.

C’est pourquoi à l’aube de la saison 2010, Dale Earnhardt Jr. accompagné de Lance McGrew arrivent plus déterminés que jamais. L’objectif affiché est clair : remporter au moins trois victoires, être dans le Chase, et si possible, être un prétendant au titre. Pour parvenir à leurs fins, les membres de l’équipe #88 ont pu s’appuyer tout d’abord sur une certaine stabilité. En effet, confirmé dans son rôle de crew-chief, McGrew a pu travailler en profondeur dans ses ateliers pour insuffler un nouvel élan ainsi qu’un nouvel état d’esprit à ses collaborateurs. Un rapprochement avec l’équipe #5, demandé par McGrew (à l’image de ce qui existe entre la #24 et la #48), permet déjà de confronter des données et d’avancer plus vite dans la mise au point des voitures.

Voici les déclarations de Dale Jr. Lors du Fan Festival de Daytona :
Notre objectif est de remporter autant de courses que possible, remporter un championnat, se battre pour le titre. J’aimerais gagner… Je pense que tout autre chose inférieure à trois courses cette année serait une déception.

Cela dépend des circuits, ce serait bien de gagner sur des circuits où nous n’avons pas nécessairement été bons par le passé. On va juste y aller, essayer aussi dur que possible et être impitoyable du premier tour au dernier.

Les archives peuvent en témoigner, il est difficile de tenir des objectifs aussi ambitieux que ceux annoncés lors des pré-saisons. Pourtant, Dale Jr. Sait qu’il doit absolument se hisser au niveau de ses trois coéquipiers s’il souhaite retrouver son niveau qui lui a permis de décrocher 18 victoires en Sprint Cup. Alors est-ce que cette situation ne le met pas sous pression ? D’après le principal intéressé, la pression vient d’abord des attentes que ses supporters placent en lui, mais ne s’en plaint nullement. En effet le pilote sait à quel point le soutien de ses fans est important à ses yeux. Aussi il ne cache pas qu’il se donne le plus de mal à faire honneur à son nom légendaire, et ce depuis son arrivée dans le monde de la NASCAR.

Je sais ce que je peux accomplir en tant que pilote. Vous vous préparez chaque année, allez au boulot et vous en tirez le meilleur. C’est tout ce que vous pouvez faire. Je ne me mets pas des tonnes de pression. J’ai déjà accompli et suis allé plus loin que tout ce que j’ai pu rêver jusque là.

Une chose est sûre : si la détermination et la passion du pilote sont des critères de réussite, alors Junior est sur la bonne voie. Il ne lui manquerait ensuite qu’un bon résultat lors des Daytona 500 pour ramener sa confiance à son niveau maximum.

suscipit venenatis eget mi, fringilla at felis