Et de trois pour Pagenaud et Brabham

Simon Pagenaud et David Brabham ont remporté sur le Miller Motorsport Park leur troisième victoire consécutive sur un circuit qui ne leur était pourtant pas favorable sur le papier (attitude élevée et longues lignes droites, ce qui donne un avantage aux voitures dérivées des LMP1).

Simon Pagenaud avait signé la pole position lors des essais qualificatifs, mais la HPD du Team Highcroft se faisait déborder au départ. Comme souvent, Jon Field profitait de la puissance de sa Lola AER Intersport pour partir en tête, suivi par Jonny Cocker sur la Lola Aston Martin du Drayson Racing. Le Britannique finissait par passer en tête après une demi-heure de course.

Restée en embuscade en début de course (avec David Brabham au volant pendant la première heure), la HPD Highcroft profitait d’un ravitaillement rapide pour prendre la tête à l’issue de la première heure de course. Elle perdait à nouveau la tête face aux deux Lola mais un relais plus long lui permettait de faire son dernier ravitaillement à trente minutes de l’arrivée.

Simon Pagenaud ressortait quinze secondes devant Emanuele Pirro (lequel remplaçait pour cette course Paul Drayson, blessé) et contrôlait la course jusqu’à l’arrivée.

Avec cette victoire, Pagenaud et Brabham augmentent encore leur avance au championnat, 11 points devant Klaus Graf (Cytosport), troisième hier.

Simon Pagenaud : “Merci à l’équipe pour ce qu’elle a accompli dans les stands aujourd’hui. La tenue de route n’était pas géniale mais cela allait mieux en fin de course. J’ai beaucoup attaqué pour faire de bons temps et j’ai pu récupérer la tête après les pit-stops. La victoire d’aujourd’hui est vraiment incroyable.”

En GT, la Ferrari F430 pilotée par Gimmi Bruni et Jaime Melo s’est imposée facilement devant la BMW n°92 (Bill Auberlen/Tommy Milner) et la Corvette n°3 (Jan Magnussen/Johnny O’Connell).

Gianmaria Bruni : “Nous avions besoin de cette victoire. Jaime et moi avons eu notre lot de malchance pendant ces deux ou trois derniers mois. Nous avons décroché trois pole positions consécutives en ALMS et plus en Europe et nous ne voulions pas nous contenter d’une seconde place. Nous avons dominé chaque séance, les qualifs et la course. Nous avons toujours mené, sauf lors des ravitaillements. Il fallait que nous gagnions, aucun doute là-dessus.”

Christophe Bouchut et Scott Tucker remportent une nouvelle victoire en LMPC, et Tim Pappas/Sebastian Bleekemolen s’imposent en GTC.

tristique Phasellus quis dictum nunc fringilla elit. Praesent