Des chasers déjà en sursis après deux courses

Le Chase de la NASCAR Sprint Cup compte dix épreuves, mais inutile d’aller jusqu’à la dernière pour que certains pilotes se retrouvent hors du coup. Seulement deux épreuves ont eu lieu depuis le début des playoffs et déjà quatre pilotes se retrouvent à au moins 140 points du leader du général, un écart déjà conséquent.

Neuvième du championnat, Greg Biffle pointe exactement à 140 longueurs de Denny Hamlin. Seulement 17ème à Loudon et 19ème à Dover, le pilote Roush n’est déjà plus dans le coup et cela n’est pas dû à la malchance puisqu’il réalise des courses vraiment très moyennes. De plus, étant parti avec un retard de 50 points sur Hamlin, Biffle, comme beaucoup de pilotes, paye déjà cher la domination de Johnson et Hamlin lors de la saison régulière.

Du côté de Tony Stewart, l’ambiance n’est pas plus sereine. Il y a déjà cette course du New Hampshire qui aurait dû permettre à Stewart de faire une bonne partie de son retard sur Hamlin et Johnson. En tête à deux tours de l’arrivée, le double champion tombait en panne sèche juste avant le dernier tour pour se classer 24ème. Premier coup dur, sans compter sa course complètement anonyme sur le Monster Mile où il s’est classé 21ème. Et voici comment se retrouver à 162 points de la tête du championnat.

Tout comme son coéquipier Greg Biffle, Matt Kenseth est totalement transparent lors de ce début de Chase ce qui n’a rien de vraiment surprenant si l’on regarde sa saison (seulement deux top-10 depuis le Coca-Cola 600). 23ème sur le Magic Mile, 18ème à Dover, Kenseth n’aura pas pesé bien lourd dans le championnat et cela n’est pas prêt de changer.

Enfin, Clint Bowyer est le pilote le moins bien classé à 235 points d’Hamlin à cause de sa pénalité de 150 points après la course du New Hampshire. Sa victoire ne lui aura donc servi à rien. De plus, avec un déficit de 60 points avant le début du Chase, Bowyer n’avait pas le droit à l’erreur. Passons sur sa 25ème place à Dover après une course complètement anonyme, puisque le pilote RCR avait déjà tout perdu après les Sylvania 300.

Aenean dolor eget at ipsum ut dolor. ut amet,