Erik Jones en mode Mad Max au Clash !

Dix-huit pilotes au départ, six sous le drapeau à damier et à la fin c’est la voiture la plus abimée qui s’impose ! Tel est le résumé très succinct de cette première course 2020 en NASCAR Cup Series.

Avoir une voiture en mauvaise état n’est pas toujours un mauvais signe à Daytona lors du Busch Clash At DAYTONA. Erik Jones l’a prouvé ce dimanche en allant remporter cette première course de la saison 2020 avec une voiture plus qu’endommagée.

Dans le dernier tour de la course, Erik Jones a pu compter sur le soutien de son coéquipier Denny Hamlin, sixième et à un tour, mais avec une voiture dans un état lui permettant d’aider le natif du Michigan à décrocher la victoire, la neuvième pour la Joe Gibbs Racing dans cette épreuve.

“Ce n’est pas comme cela que je m’attendais à gagner. Un grand merci à Denny (Hamlin) pour l’aide.”

Erik Jones

Si la course s’est terminée sous le régime de l’Overtime, le calme aura été le maître-mot pendant la majeure partie de la course, les pilotes préférant rouler en file indienne pour “éviter de faire des bêtises” dixit Kyle Busch.

Kyle Busch et Joey Logano seront à l’origine d’un accident éliminant également Brad Keselowski de la course à la victoire. Dès la relance, plusieurs pilotes patinent et un nouvel accident éliminent plusieurs pilotes, dont Denny Hamlin.

Encore une fois agressif à l’extrême, Chase Elliott sort Denny Hamlin pour prendre les commandes de la course, ce qui conduit à un nouvel accident et le premier Overtime de la course, puis s’accroche avec Kyle Larson dans le premier tour de la relance ce qui génère le second Overtime.

Au final, Erik Jones n’aura mené qu’un tour, le dernier, pour remporter sa première victoire dans cette épreuve.

Grille de départ
Résultats

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

lectus et, dapibus consectetur sit pulvinar elit. Phasellus