Mickaël Cado s’impose au Texas

Au terme d’une course agitée qui a vu la voiture de sécurité sortir à dix reprises, Mickaël Cado remporte sa première victoire de la saison 2020 en US-RACING i-FRN Cup Series.

Alors que la course était prévue sur 200 tours, il n’y en a eu que 197 disputée, faute de temps. Les neutralisations ont eu raison des deux heures et quinze minutes prévues. La bataille était âpre entre Mickaël Cado, Tony Repussard et Anhtony Rafaël pour les tête, mais c’est finalement le pilote de l’écurie Race Clutch qui a eu le dernier mot.

En début de course c’était très haché, on ne faisait pas plus de dix tours. C’éait beaucoup plus agréable sur la fin, avec deux longs runs. Il y avait beaucoup de trajectoires possibles en entrée du virage n°1. C’était le seul endroit pour doubler.

Mickaël Cado

Sous le drapeau à damier Mickaël Cado s’impose devant Tony Repussard, Anthony Rafaël, Cyril Nousbaum, Thibaut Le Flem, Kévin Pommier, Jean-Philippe Chrétien, Jacques Recan, Yassine Barnak et Vincent Hamet.

Solide leader du championnat avec 29 points d’avance sur Tony Repussard, Cyril Nousbaum signe la pole position, sa première cette saison. Il partage la première ligne avec Jonathan Berthier.

Après 16 tours, un premier incident impliquant Antoine Marc au seizième tour, tous les pilotes plongent dans la voie des stands pour prendre quatre gommes neuves. Les pilotes Race Clutch conservent les commandes, Cyril Nousbaum devant Mickaël Cado.

Lors de la deuxième neutralisation, au tour 32, suite à un accident de Cédric Lecomte, Mickaël Cado et Jean-Baptiste Charles ne prennent que deux pneumatiques ce qui change la donne en tête de course. Cyril Nousbaum repart troisième et premier pilote avec quatre gommes neuves. Ugo Debets a également tenté ce pari de ne prendre que deux pneumatiques, mais ce choix ne s’avère pas payant, puisqu’il perd des places et se rabat sur Patrice Langlet au tour 40, ce qui apporte la troisième neutralisation.

Les leaders passent encore une fois par la voie des stands, à l’exception de Cyril Nousbaum qui reprend les commandes de la course.

Après 71 tours Jonathan Berthier et Benjamin Truflandier s’accrochent dans la ligne droite arrière et vont taper le mur intérieur. Lors de cette cinquième neutralisation tous les pilotes passent par la voie des stands pour chausser quatre gommes neuves. Mickaël Cado fait le meilleur arrêt devant Cyril Nousbaum, Tony Repussard, Anthony Rafaël et Thibaut Le Flem pour le top 6.

Lors de la septième relance de la course, Cyril Nousbaum rate complètement sa relance en coupant dans l’herbe. Le pilote Ra Clutch perd des positions et par à la faute suite à un netcode, alors que Léandro Castro était à ses côtés.

C’est Tony Repussard qui prend les commandes de la course, avant de les céder à Thibaut Le Flem. Anthony Rafaël et Jean-Baptiste Charles ont également mené avant la reprise du pouvoir par Cyril Nousbaum au tour 129. S’engage alors une lutte féroce pour la première place entre Tony Repussard, Anthony Rafaël, Cyril Nousbaum et Thibaut Le Flem pour la première place.

Alors que se profilait un arrêt sous drapeau vert, un contact entre Yassine Barnak et Jean-Baptiste Charles est à l’origine de la dixième neutralisation de l’épreuve. Tony Repussard reprend les commandes à l’issue de l’arrêt collectif.

Revivez la course en intégralité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

venenatis vel, velit, id, Lorem Aliquam sit Donec