William Byron intouchable à Bristol

La troisième course de la saison 2020 en eNASCAR iRacing Invitational Pro Series a été remportée par William Byron au terme d’une course extrêmement hachée.

Sur le Bristol Motor Speedway il y avait William Byron et il y avait les autres. Le pilote de la Hendrick Motorsports était clairement le plus fort et ce malgré de nombreuses neutralisations. Il s’impose devant John Hunter Nemechek après avoir mené 116 des 150 tours. Il devient le troisième pilote différent à s’imposer en autant de courses, après Denny Hamlin à Homestead et Timmy Hill au Texas.

C’était sympa. Une fois devant à la fin, il fallait bien gérer les relances. C’est une piste sur laquelle j’ai toujours aimé venir, tant en Cup que dans d’autres séries.

William Byron

William Byron s’impose devant John Hunter Nemechek , Timmy Hill, Denny Hamlin, Matt DiBenedetto, Ryan Prece, Parker Kligerman, Tyler Reddick, Garrett Smithley et Michael McDowell pour le top 10.

Pour Bristol le format est quelque peu différent. Les pilotes se qualifient de manière traditionnelle avant deux courses qualificatives à l’image des Duels des DAYTONA 500. C’est le résultat des Duels qui permet d’établir la grille de départ de la course principale de 150 tours. Les deux courses qualificatives se déroulent sur 50 tours, sans le moindre drapeau jaune. Concernant la course principale les pilotes disposent de deux resets, qu’ils peuvent utiliser quand bon leur semble.

Lors de la première des deux courses qualificatives, William Byron mène tous les tours et s’impose devant Christopher Bell, Dale Earnhardt Jr, Alex Bowman et Michael McDowell pour le top 5.

Leader du drapeau vert au drapeau à damier, John Hunter Nemechek a dû composer avec le retour de Ryan Preece qui s’impose pour six millièmes de seconde. Kyle Busch, Kyle Larson et Timmy Hill complètent le top 5.

Lors de la course principale il ne faut pas attendre longtemps pour la première neutralisation, puisque dès le deuxième tour Kyle Busch accroche Ryan Preece.

Comme souvent à Bristol les accidents sont légions et cette course virtuelle n’y fait pas exception puisque quelques tours après la relance Bubba Wallace et Clint Bowyer s’accrochent, puis c’est au tour de Jimmie Johnson et Ryan Blaney. Résultat, après vingt tours, la voiture de sécurité est déjà apparue à trois reprises.

Kyle Larson accorche Timmy Hill ce qui provoque un mouvement de panique dans le reste du peloton alors que la course n’est pas encore à son tiers.

Juste avant la mi-course Kyle Larson se venge de Daniel Suárez, ce qui conduit à une huitième neutralisation. Les deux pilotes ne cessent de se sortir sous drapeau jaune alors que les leaders plongent dans les stands. Kyle Larson et Daniel Suárez reçoivent un drapeau noir pour leur comportement en piste.

Landon Cassill prend les commandes de la course en restant en piste. William Byron repart en huitième position. Après avoir perdu les commandes au profit de Chris Buescher, Landon Cassill tape le mur ce qui conduit à une nouvelle neutralisation. Les officiels prennent la décision que les relances à venir se feront toutes en file indienne.

À cinquante tours du drapeau à damier, Kyle Busch tape le mur intérieur suite à un double contact avec Ryan Preece et John Hunter Nemechek. Lors de la relance, William Byron parvient à prendre le meilleur sur Chris Buescher pour la tête de la course.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

libero Phasellus pulvinar sem, Donec elit. venenatis, vel, risus.