Denny Hamlin tient sa revanche

C’est au crépuscule que les Pocono 350 se sont achevés sur le Pocono Raceway. Deuxième hier, derrière Kevin Harvick, Denny Hamlin a inversé la tendance pour remporter sa quatrième victoire de la saison.

La lutte chronométrique entre Denny Hamlin et Kevin Harvick dans les derniers tours de la course de Pocono a tourné à l’avantage du pilote de la Joe Gibbs Racing qui s’impose ainsi pour la sixième fois de sa carrière à Pocono, égalant le record de Jeff Gordon avec six succès sur l’ovale triangulaire de la Pennsylvanie.

Chris (Gabehart, son chef d’équipe – ndlr) a fait un travail incroyable. Six victoires à Pocono, je n’arrive pas à l’imaginer. Je savais que nous avions la voiture pour aller au terme de la course.

Denny Hamlin

Sous le drapeau à damier, Denny Hamlin devance finalement Kevin Harvick, Erik Jones, Chase Elliott, Aric Almirola, Matt DiBenedetto, William Byron, Clint Bowyer, Alex Bowman et Martin Truex Jr. pour le top 10.

Pour la neuvième fois de la saison en quinze courses la météo s’est invitée avec un report de trente minutes du départ des Pocono 350 du fait d’éclairs non loin du Pocono Raceway. Alors que la course peut enfin partir, la pluie s’abat sur le tracé après quatre tours. Ce n’est plus trente minutes, mais cinquante qui s’envolent.

Ces deux incidents météorologiques, couplés à un départ initial tardif (16 h 00 heure locale – ndlr) et de nombreuses neutralisations dans les deux premiers segments, font que la course peut être écourtée à tout moment faute de luminosité dans le troisième et dernier segment de la course. En effet, le Pocono Raceway fait partie des pistes ne disposant pas d’éclairage artificiel pour la tenue d’une course nocturne.

Dans le dernier segment c’est une véritable course contre-la-montre ui est lancée pour l’ensemble des équipes.

Lors des deux premeirs segments, plusieurs pilotes sont éliminés sur accident, Michael McDowell, Christopher Bell, Kyle Busch, Chris Buescher ou encore Ryan Preece.

Lors du dernier segment, les erreurs sont interdites dans les stands, pourtant Joey Logano est pénalisé pour avoir roulé sur trop d’emplacements alors que Jimmie Johnson reçoit une pénalité pour avoir heurté un de ses anciens pneumatiques en repartant de son emplacement.

Kevin Harvick prend les commandes de la course juste après la relance. Le vainqueur de la course de samedi mène dix tours avant de ravitailler et de laisser les commandes à Denny Hamlin. Les deux pilotes s’affronte alors à distance le temps que tous les pilotes soient passés par les stands pour la dernière fois.

Denny Hamlin ne prend que deux pneumatiques neufs lorsdu dernier arrêt pour limiter le temps de présence dans les stands et grâce au temps gagné sur la piste il ressort avec près de trois secondes d’avance sur Kevin Harvick.

Grille de départ
Résultats
Classement des pilotes
Classement des propriétaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

venenatis ut amet, Aenean sem, id, leo commodo elementum Lorem mattis elit.