Kevin Harvick mate la Joe Gibbs Racing au Michigan

Dans les derniers tours de la course, Kevin Harvick était seul contre trois pilotes de la Joe Gibbs Racing, Denny Hamlin, Martin Truex Jr. et Kyle Busch. Le pilote de la Stewart-Haas Racing leur a résisté pour remporter sa sixième victoire de la saison en NASCAR Cup Series.

Déjà vainqueur ce samedi, Kevin Harvick remporte une troisième victoire cette saison avec le châssis apporté au Michigan, puisque c’est avec cette voiture qu’il avait remporté la course d’Indianapolis, déjà au terme d’une lutte face à Denny Hamlin.

Lors de la seconde course disputée sur le Michigan International Speedway en deux jours, Kevin Harvick a vu revenir Denny Hamlin dans les derniers tours, mais celui qui est désormais dixième pilote le plus victorieux de l’histoire de la Cup à égalité avec Rusty Wallace (55 victoires – ndlr)

C’était un défi aujourd’hui. Tous les gars dans l’équipe ont fait un excellent travail dans les stands tout au long du week-end.

Kevin Harvick

Sous le drapeau à damier Kevin Harvick devance finalement Denny Hamlin de 93 millièmes de seconde. Jamais victorieux au Michigan, Martin Truex Jr. termine finalement troisième devant Kyle Busch et Joey Logano pour le top 5. Aric Almirola, Matt DiBenedetto, Austin Dillon, Chase Elliott et Kurt Busch complètent le top 10 de cette vingt-deuxième course de la saison.

Vainqueur samedi, Kevin Harvick a confirmé ce dimanche en dominant à partir du deuxième segment. Ressorti des stands en première position à l’entame de la troisième et dernière partie de la course, le pilote de la Stewart-Haas Racing se fait surprendre par Denny Hamlin et Ryan Blaney à l’intérieur.

Alors qu’il veut s’attaquer à son coéquipier Ryan Blaney pour prendre les commandes de la course, Brad Keselowski perd le contrôle de sa voiture en mordant sur la partie plate de la piste. Résultat les deux pilotes de la Team Penske sont contraints à l’abandon. Cet accident à également un impact pour Clint Bowyer et Alex Bowman qui doivent passer par les stands pour réparer.

Kevin Harvick reprend le meilleur dès la relance, mais très rapidement une nouvelle neutralisation vient ralentir le peloton. C’est cette fois le rookie Christopher Bell qui part à la faute à la suite d’une crevaison à l’arrière droit. Tout le peloton plonge par la voie des stands, à l’exception d’Aric Almirola.

Denny Hamlin prend le meilleur devant Matt DiBenedetto, tous deux ne prenant que du carburant, alors que Kevin Harvick assure en changeant le train gauche.

Kevin Harvick reprend finalement les commandes de la course à son coéquipier à quarante tours du terme de l’épreuve. Cependant, le quintuple vianqueur cette saison reste sous la menace constante de son coéquipier.

Dans le trafic, Kevin Harvick et Aric Almirola voient revenir Martin Truex Jr. et Denny Hamlin. Martin Truex Jr. prend la deuxième place, alors que Denny Hamlin passe également Aric Almirola, mais devant Kevin Harvick reprend un peu d’air avec une seconde d’avance à vingt tours du drapeau à damier.

Une crevaison d’Alex Bowman à vingt tours de l’arrivée est à l’origine d’une nouvelle neutralisation. Aric Almirola fait partie des rares pilotes qui passent par la voie des stands.

La semaine prochaine la première division de la NASCAR se rendra sur le Daytona International Speedway pour ce qui sera la première course routière de la saison.

Grille de départ
Résultats
Classement des pilotes
Classement des propriétaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sed felis commodo facilisis dolor. quis risus. ipsum ut