A Daytona, les pilotes de l’IndyCar ont roulé avec des moteurs Honda V8 3.5 litres carburant exclusivement à l’éthanol, qui sera le seul carburant autorisé dans la Série. Les pilotes auront couvert un peu plus de 1700 tours du circuit routier de 2.72 miles sans qu’aucun problème ne soit venu enrayé les mécaniques.

Dan WHELDON s’exprime en ces mots : « Je n’ai pas vraiment senti de différences. Rouler avec l’éthanol sera bénéfique pour l’environnement sans affecter la performance des moteurs.« 

L’IndyCar est la première Série à avoir osé franchir le pas de l’éthanol dans ses réservoirs. Dario FRANCHITTI a d’ailleurs constaté qu’il n’y avait aucune fumée. Darren MANNING déclare même en riant : « Ca sent le pop-corn !« .

La prochaine opportunité de démontrer la puissance de l’éthanol se fera lors des prochains essais sur le Speedway de Homestead-Miami les 21 & 22 février prochains.

  • Voici quelques déclarations sur l’utilisation de l’éthanol.

Scott SHARP : « C’est un grand moment pour l’éthanol et pour l’IndyCar ! Le point positif est qu’il n’y a pas de grosses différences entre le carburant des moteurs que nous utilisions l’année dernière et celui avec lequel nous avons roulé à Daytona. Si des différences il y a, je dois vous dire qu’elles sont positives. »

Jeff SIMMONS : « Une chose que je veux dire en temps que pilote du Team Ethanol, c’est que ce carburant est bon pour nos voitures de tous les jours. La preuve vient de vous en être apportée avec les deux jours d’essais de Daytona. De plus cette énergie renouvelable qui est directement produite sur le sol américain a montré ses performances et sa capacité à faire fonctionner nos puissants moteurs d’IndyCar. Pour la Série et l’industrie de l’éthanol, ces deux jours resteront à jamais historiques. »

Vitor MEIRA : « Je pense que l’IndyCar réalise un grand pas en avant avec l’utilisation de l’éthanol. C’est une très bonne innovation et c’est un bon exemple pour montrer au monde que c’est une très bonne source d’énergie. »

Scott DIXON : « La voiture fonctionne comme avant et je ne pourrais vraiment pas vous dire quelles sont les différences à part que ca sent meilleur. »

Helio CASTRONEVES : Je pense que c’est vraiment un « plus » pour l’IndyCar qui prend la bonne direction. Après ces deux jours de test, je ne vois pas en quoi ma voiture sera différente cette année par rapport à 2006. »