L’écurie qui a remporté le plus de courses d’IndyCar a dominé les essais de pré saison faisant partie des écuries les plus rapides au même titre que la Target Chip Ganassi Racing et la Penske Racing.

Avec 32 victoires en IndyCar et trois championnats remportés depuis 2003 – dont celui de 2007 avec neuf victoires à la clé – l’écurie dirigée par Michael Andretti fait donc partie des grandes favorites pour la saison 2008 qui s’ouvrira dans onze jours sur l’ovale de Homestead-Miami.

Cette année, l’écurie alignera de nouveau quatre monoplaces. Champion en 2004 et âgé de 33 ans, Tony Kanaan sera le leader de l’écurie. Alors que Danica Patrick, qui va entamer sa quatrième saison, et Marco Andretti, sa troisième, serviront de mentors au rookie japonais Hideki Mutoh.





Ron McQueeney / Indy Racing League

Avec 81 départs en carrière, Kanaan compte plus de courses que ses trois équipiers réunis (79).

“Oui c’est vrai, Danica, Marco et Hideki m’ont traité de ‘vieux’” concède Tony Kanaan, “mais au fond, rien a changé pour moi dans l’équipe. J’ai toujours eu se rôle de ‘pilote leader’ et depuis trois ans il y a un nouveau coéquipier qui arrive. Il n’y a qu’un objectif en course automobile : gagner. Pendant la trêve hivernale nous nous sommes posés la question de savoir pourquoi nous étions en IndyCar et c’était toujours la même réponse qui revenait sur le tapis : on est là pour gagner des courses, gagner Indy, et remporter des titres” a déclaré un Tony Kanaan plus affûté que jamais avant le début de la saison 2008.



L’an dernier Danica Patrick a enregistré sa meilleure course à Detroit Belle Isle en se classant seconde, et avec sa septième place au classement final, elle a réalisé sa meilleure saison.

“J’ai vraiment passé un agréable championnat en 2007. Pour ma quatrième saison j’espère pouvoir remporter au minimum une course” affirme Danica Patrick.





Ron McQueeney / Indy Racing League

Marco Andretti, le fils du co-propriétaire, a souffert lors de sa seconde année en IndyCar. Seulement six top-10, et aucunes victoires alors qu’en 2006, pour son année de rookie, il avait été étincelant en remportant la course de Sears Point grâce à une consommation calculée au plus juste. Marco s’était également incliné face à Sam Hornish Jr. pour quelques millièmes de seconde lors de l’Indianapolis 500. Mais avant le début de la saison, le jeune américain garde espoir de rebondir afin de venir jouer les premiers rôles au championnat.

“Je peux vous assurer que Marco Andretti est en mission cette année. Je veux jouer le championnat et je suis sûr que c’est possible. J’ai aussi une revanche à prendre sur l’Indianapolis Motor Speedway et je suis très impatient que la saison commence. Je suis prêt à aller au combat. Je suis d’attaque pour aller jusqu’à Chicago et ainsi prouver à tout le monde ce dont je suis capable” confie Marco Andretti qui, à l’instar de Tony Kanaan, est des plus motivés.





Jim Haines / Indy Racing League

Hideki Mutoh est le nouvel arrivant au sein de l’écurie de Michael Andretti. Impressionnant de maîtrise pour sa seule et unique course en carrière, c’était l’an dernier sur le Chicagoland Speedway, le Japonais avait pris la huitième place d’une épreuve enlevée par Dario Franchitti. Hideki a terminé le championnat d’Indy Pro Series à la seconde place.

“Cette équipe est capable de tout gagner, et la monoplace n°27 a remporté le titre ainsi que l’Indianapolis 500 ; cela veut donc dire beaucoup pour moi, pour les Japonais et pour Honda. Tout le monde connaît l’écurie Andretti Green Racing ; Tony a déjà remporté un championnat, Marco a également une victoire, quant à Danica cela ne devrait tarder. Ce sont de très bons équipiers, et je sens que je peux apprendre énormément d’eux. Je n’ai aucune pression et je suis encore plus motivé que la saison dernière, et j’ai hâte que la saison démarre” déclare pour sa part Hideki Mutoh.



L’écurie Andretti Green Racing en bref :

Pilotes : Danica Patrick (n°7), Tony Kanaan (n°11), Marco Andretti (n°26) et Hideki Mutoh (n°27).

Chefs ingénieurs : Martin Pare (n°7), Eric Cowdin (n°11), Eddie Jones (n°26) et Kim Green (n°27).

Chefs mécaniciens : Dave Sharpley (n°7), Jeff Simon (n°11), Jeff Grahn (n°26) et Josh Freund (n°27).

La saison 2007 en chiffres :

Départs : 69.

Poles : 5.

Victoires : 9.

Top-5 : 35.

Top-10 : 46.

Tours menés : 1127.

Meilleur départ : 1er au Kansas, à Richmond, au Michigan, au Kentucky, à Sears Point et à Chicago.

Meilleure arrivée : 1er à Motegi, à Indianapolis, en Iowa, à Richmond, au Michigan, au Kentucky, à Detroit Belle Isle et à Chicago.

Courses à l’arrivée : 53.