Harvick contrarié après son accrochage avec Stewart

Kevin Harvick est connu pour être quelqu’un de toujours heureux dans le paddock et en dehors des circuits. Mais après son accrochage avec Tony Stewart, le pilote de la RCR est tout sauf heureux.

Immédiatement après la course, les journalistes sont venus lui demander sa version des faits, et voici ce qu’il a déclaré :
Je l’ai juste perdu (ndlr : la voiture) en dessous de Tony. C’est juste la façon dont ça s’est passé. Il m’a fait la même chose à Indianapolis (l’année dernière). J’ai fais la même chose ici. J’ai seulement fait une erreur. Ils peuvent prendre cela de la façon dont ils veulent et faire avec.

Malgré cette explication où Harvick reconnaît avoir commis une erreur, les journalistes lors de la conférence de presse d’après course ont une nouvelle fois posé cette même question “Que s’est-il passé ?”. Et c’est non sans un certain agacement que Kevin Harvick a répondu :
J’ai déjà répondu une fois, je répondrai une fois encore à cette question ignorante. Je suis allé sur la partie plate. J’ai perdu le contrôle de la voiture. J’ai heurté le côté de la voiture de Tony. Et c’est à peu près tout. Si vous ne pouvez pas comprendre ça, alors je ne sais pas quoi vous dire.

Et comme bien souvent dans ces cas précis, les spotters s’en sont mélés. Juste après le contact entre les deux hommes, Harvick a demandé à son spotter d’aller voir celui de Stewart en s’excusant. Mais la demande d’excuse n’a pas eu le temps d’être faite pour les raisons suivantes :
J’ai dit à mon spotter d’aller le voir et lui dire ce qu’il s’était passé, mais la première chose que le spotter de Stewart ait faite, est de dire comment il allait me botter les fesses ou comment Tony allait le faire pour lui. Si son spotter veut avoir une mauvaise attitude sur ce sujet, il peut descendre et nous nous arrangerons. Je n’ai pas apprécié cette partie.

Quant à Tony Stewart, il est apparu très déçu mais n’a pas fait montre d’agressivité et a déclaré qu’il pensait avoir laissé assez de place mais que l’incident était sans doute de sa faute. Ironie ou aveu ?

En tout cas, Harvick est l’un des invités attendus à l’émission radio de Tony Stewart. Il sera intéressant de savoir comment les deux pilotes vont se comporter l’un en face de l’autre.

facilisis et, vulputate, nunc justo libero vel, Aenean in consectetur sem, quis,