Pocono : le mal aimé

Pocono est un circuit à part dans le calendrier de la NASCAR. Un tri-ovale s’apparentant plus à un circuit routier à trois virages complètement différents les uns des autres, il offre aux pilotes un challenge plutôt intéressant. Pourtant, les courses sont toujours peu disputées et n’offrent aux spectateurs qu’une longue procession de voitures.

Du côté des pilotes Jeff Gordon estime que le circuit est dépassé et tient des propos plutôt durs envers le circuit :
Je suis choqué qu’ils aient deux courses. Je serais surpris si ça reste identique dans le futur. C’est évident que c’est un circuit qui nécessite des améliorations.

Kyle Busch quant à lui a peur que la course soit ennuyeuse au possible et se place favorablement pour une réduction de 100 miles de l’épreuve. “Je pense que si nous courions 400 miles, ce serait mieux. Il y aurait plus de batailles durant la course plutôt que de se contenter de rouler sur la piste pendant je ne sais combien de temps.

C’est un gros problème. Je ne sais pas ce que nous verrons. Vous êtes juste à quelques longueurs de la voiture qui vous précède et vous restez coincé et vous ne pouvez aller nul part.

Le double champion Jimmie Johnson estime pour sa part que les causes des courses pauvres en animations sont la longueur des lignes droites, les virages serrés et le manque d’inclinaison des courbes.

Malgré toutes ses lacunes, Pocono est un circuit tellement atypique qu’il mérite de figurer au calendrier. Et avec 130000 spectateurs ce week-end sa place est certainement garantie pour l’avenir.

fringilla libero at tristique Phasellus ut Aliquam ut velit, risus ut suscipit