Et de six pour Ron Hornaday Jr. !

Le pilote de la Kevin Harvick Incorporated a vraiment à coeur de faire oublier sa panne d’essence survenue à quelques tours de la fin à Martinsville il y a quinze jours. Second la semaine dernière, Ron Hornaday Jr. s’est cette fois-ci imposé et effectue un rapproché intéressant au championnat.

Hornaday Jr. aura mené les quarante derniers tours pour franchir la ligne avec 0,958 seconde d’avance sur Kyle Busch. Cette sixième victoire de la saison est aussi sa trente-neuvième en carrière. Johnny Benson a dépassé Todd Bodine pour la troisième place dans le dernier tour alors que c’est le rookie Colin Braun qui clôt le top-5 de cette course.

“Peu importe ce que je fais, Johnny Benson est toujours là. Ce sera serré jusqu’à la fin” a affirmé le vainqueur de la course à l’issue des Chevy Silverado 350K.

Avec deux courses à faire – Phoenix et Homestead-Miami, la lutte pour le titre est plus serrée que jamais puisque Ron Hornaday Jr. ne compte plus que six points de retard sur Benson.

“Je suis assez bon à Phoenix, c’est aussi le cas pour Johnny. Nous verrons bien ce qu’il se passera. C’est une situation assez cool” a ajouté Ron Hornaday Jr. sur la victory lane.

C’est au 51ème tour que Ron Hornaday Jr. a pris la tête de l’épreuve pour la première fois avant de s’arrêter à son stand cinq tours plus tard pour faire le plein et prendre quatre pneus neufs. Malheureusement pour le champion en titre de la NASCAR Craftsman Truck Series Jack smith est parti en tête à queue dans la ligne droite arrière forçant les officiels à sortir le drapeau jaune.

Ron repartira à la queue des pilotes dans le tour en seizième position. Heureusement un nouveau drapeau jaune trois tours plus tard allait aider Hornaday Jr.. Au 91ème tour, Ron se débarrassait de Terry Cook pour la quatrième place.

Lors du restart au 99ème passage, Ron était toujours quatrième et il lui faudra neuf tour pour dépasser Travis Kvapil qui était alors le leader de la course. Au 109ème tour c’est Kyle Busch qui dépassait Kvapil pour la deuxième place, mais il ne pourra jamais rattraper Ron Hornaday Jr..

Pour la première fois depuis Brendan Gaughan en 2003, un pilote réalise le sweep sur le Texas Motor Speedway.

et, Phasellus sit libero eget ut mi, tempus