93ème 500 Miles d’Indianapolis : Présentation

Ce week-end se déroulera la plus célèbre des courses d’IndyCar au monde. Après une épreuve de préparation au Kansas à la fin du Mois d’avril, les pilotes et écuries d’IndyCar ont passé tout le mois de mai à se préparer pour le pinacle du calendrier. Dimanche, tous les acteurs voudront démontrer qu’ils appartiennent à la légende de cette piste qui fête cette année son centenaire, puisque construite en 1909.

Eléments à surveiller :
Le Brésilien Helio Castroneves tentera de remporter pour la troisième fois l’Indy 500, après deux succès consécutifs respectivement en 2001 et 2002. En cas de victoire, il deviendrait le neuvième pilote comptant plus de trois victoires sur le Brickyard. En partant de la Pole, « Castro » essaiera de porter à neuf le nombre de victoires qu’il a remporté depuis la première place sur la grille de départ. Et les statistiques semblent le pousser à cette réussite. En effet à 19 reprises, le poleman s’est imposé (c’est la position au départ qui compte le plus grand nombre de vainqueurs). Autre chiffre intéressant, il pilote la monoplace numéro #3. Ce numéro a emmené son pilote sur la Victory Lane à 10 reprises (c’est le numéro le plus victorieux dans cette course). Enfin il pilote pour Roger Penske qui totalise un score impressionnant de 14 victoires ! Là aussi, Castroneves pilote pour l’écurie la plus victorieuse dans l’état de l’Indiana.

Depuis 2005, le pilote gagnant les 500 Miles a également posé ses mains sur le trophée de champion à la fin de la saison. C’est la deuxième fois que sur quatre années consécutives, le vainqueur à Indy devient le champion IndyCar. Voici les pilotes qui ont réussi le doublé :

  • 1967 : A.J. Foyt
  • 1968 : Bobby Unser
  • 1969 : Mario Andretti
  • 1970 : Al Unser
  • 2005 : Dan Wheldon
  • 2006 : Sam Hornish Jr.
  • 2007 : Dario Franchitti
  • 2008 : Scott Dixon

Après une séance de qualification difficile et une voiture détruite, l’objectif de Dan Wheldon est de s’imposer une deuxième fois après son succès de 2005 pour Andretti-Green Racing. A cette occasion, il prendra son septième départ pour une troisième écurie après avoir piloté pour AGR et Chip Ganassi Racing. En tout cas, son équipe actuelle, Panther Racing, peut se vanter d’avoir pris la deuxième position l’année passée avec Vitor Meira. Est-ce que Wheldon pourra offrir à Panther sa première victoire dans l’Indiana ?

Tout les spécialistes le savent, Indianapolis c’est un lieu de légende et de tradition. Et que serait la tradition sans la participation de familles mythiques du sport automobile américain ? Cette année, John et Marco Andretti, A.J. Foyt IV (qui arbore sur son casque la couleur orange de son grand-père) et Graham Rahal tenteront d’imiter leurs aïeux en allant boire la fameuse bouteille de lait sur la Victory Lane.

Si un élément peut faire la différence à Indianapolis, c’est certainement l’expérience. La troisième partie de la grille voit sept pilotes totalisant sept départs ou plus. Il s’agit de Davey Hamilton, 22ème (8 départs), Tomas Scheckter, 26ème (7 départs) et John Andretti, 28ème (9 départs). A eux de faire parler leur connaissance de cette course pour remonter dans le classement.

Faits d’avant course
Depuis la création de l’IRL, c’est la 14ème fois que la série se rend sur ce tracé. Quatre anciens vainqueurs prendront le départ : Scott Dixon (2008), Dario Franchitti (2007), Dan Wheldon (2005) et Helio Castroneves (2001-02).

Vingt-huit pilotes ont déjà pris part à au moins une édition des 500 Miles d’Indianapolis. Treize d’entre eux ont au moins mené un tour ici : Dan Wheldon (234), Tony Kanaan (214), Helio Castroneves (162), Tomas Scheckter (148), Scott Dixon (147), Dario Franchitti (50), Marco Andretti (30), Danica Patrick (10), Vitor Meira (15), Ed Carpenter (3), Davey Hamilton (3), Mario Moraes (3) et Scott Sharp (3).

A l’instar des pilotes victorieux, quatre écuries possèdent plusieurs victoires et portent le nom de : Penske (14), Chip Ganassi Racing (3), A.J. Foyt Entreprises et Andretti-Green Racing (2).

Dan Wheldon et Tony Kanaan font partie du top-25 des pilotes ayant mené le plus de tours à Indy. Wheldon est 21ème avec 234 tours, et Kanaan se classe 25ème avec 214 boucles en tête. Pour information, le double vainqueur Castroneves est 31ème avec 162 tours en tête.

Tony Kanaan a mené durant sept Indy 500 consécutifs. S’il parvient à passer au moins un tour en première position, il rejoindra Tom Sneva, Arie Luyendyk et Al Unser Jr avec huit Indy 500 consécutifs menés.

Marco Andretti totalise deux top-3 en trois participations.

Ryan Briscoe possède deux top-10 en trois départs.

Durant ses trois derniers départs, la plus mauvaise place de Franchitti est septième.

En quatre départs, Danica Patrick a terminé trois fois dans le top-10.

En huit départs avec Penske, Helio Castroneves a fini sept fois dans le top-10.

L’expérimenté Scott Sharp possède trois top-10 consécutifs sur le Brickyard.

Enfin l’écurie Rahal-Letterman Racing peut se vanter d’avoir eu un pilote dans le top-10 sur les cinq derniers Indy 500.

La course : 93ème Indianapolis 500

La date et l’heure : Dimanche 24 mai à 13H, heure locale (côte Est)

Le circuit : Indianapolis Motor Speedway, construit en 1909

La distance : 200 tours soit 500 miles

Poleman 2008 : Scott Dixon

Vainqueur 2008 : Scott Dixon

Première course organisée sur ce tracé : 1911 avec la victoire de Ray Haroun

non ut elit. dolor id diam risus