Carl Edwards s’impose à Richmond

Carl Edwards était le plus rusé hier à Richmond. Ressorti en tête lors des derniers arrêts aux stands au tour 227, Edwards n’a eu qu’à mener les vingt derniers tours sous drapeau vert pour devancer Kevin Harvick sur la ligne d’arrivée.

Malgré un pied cassé, le pilote Roush décroche donc sa quatrième victoire de la saison en NASCAR Nationwide Series. Suite à des problèmes d’allumage pendant les qualifications, Carl Edwards s’élançait en fin de peloton. Pour la troisième fois cette année, le champion 2007 remporte donc une course en partant depuis l’arrière du peloton.

Le pilote Ford a décroché sa 24ème victoire en Nationwide et égale donc Tommy Houston au rang de sixième pilote le plus victorieux dans la seconde division de la NASCAR.

A cause de son pied cassé, Edwards n’a pu effectuer son traditionnel salto arrière qu’il réalise lorsqu’il s’impose. Mais ce n’est pas pour ça qu’il n’a pas savouré sa victoire comme il se doit. Il continue d’ailleurs à grignoter quelques points face à Kyle Busch au championnat mais compte encore 201 unités de retard.

Carl Edwards : “Mes gars étaient les meilleurs cette nuit pour faire ça. Nous avons eu un très bon dernier pit-stop. Nous voulions dépasser Kyle et nous avions besoin d’un excellent run pour le repousser, ce que nous avons fait. Nous avions certainement la voiture pour arriver second mais ce dernier arrêt m’a permis de gagner.”

Brad Keselowski termine quatrième suivi de David Reutimann. Martin Truex Jr., Trevor Bayne, Justin Allgaier, Steve Wallace et Scott Speed complètent le top-10.

Le poleman Denny Hamlin a mené 101 tours la nuit dernière mais une succession de problèmes l’ont envoyé à la dix septième place finale. Deux arrêts très lents l’ont fait rétrograder dans le peloton notamment au tour 127 où Hamlin a perdu quatre positions dans les stands. Sixième au restart, Hamlin remontait pour prendre la tête au tour 143 aux dépends de son coéquipier Kyle Busch.

Hamlin se faisait ensuite dépasser par Kevin Harvick dans les virages un et deux au tour 201. Si le pilote Toyota reprenait la tête quelques instants plus tard, une glissade envoya sa voiture dans celle d’Harvick et il endommagea son aile avant qui frottait contre son pneu avant gauche.

Hamlin a ensuite perdu un tour en s’arrêtant pour réparer. Un tour qu’il a repris en fin de course, mais cela ne lui a pas permis de faire mieux que 17ème.

dictum ut leo. Lorem tempus felis libero