Première saison complète pour Keselowski

Après avoir fait dix-sept courses en 2009, quatorze avec la Hendrick Motorsports ou assimilée (avec la Phoenix Racing) et trois avec la Penske Racing, Brad Keselowski ne sera pas considéré comme un rookie cette année. Si les courses avec la Hendrick Motorsports se sont bien déroulées, ponctuées notamment par une victoire à Talladega, cela a été loin d’être le cas au volant de la Dodge n°12.

Pour ses trois courses sous ses nouvelles couleurs, Keselowski n’a pu faire mieux que trente-cinquième au Texas, trente-septième au Texas et vingt-cinquième à Homestead. A la décharge de Keselowski, il faut souligner que la structure n°12 de la Penske Racing n’a plus fait le Chase depuis la saison 2005, c’était avec Ryan Newman, et la dernière victoire remonte aux Daytona 500 2008 avec ce même Newman.

En 2009, c’est David Stremme qui pilotait la Dodge n°12 lors des trente-trois premières épreuves, mais faute de résultats probants, Roger Penske a décidé de se séparer de ses services, pour miser sur la fougue de Keselowski.

Au contraire de Stremme, Keselowski compte déjà une victoire en Cup et il s’est également imposé à six reprises en NASCAR Nationwide Series pour le compte de la JR Motorsports.

Roger Penske : “Quand vous voulez engager un pilote, celui-ci doit savoir gagner. Vous ne pouvez pas lui apprendre comment gagner. La question ne se pose pas pour Keselowski quant à sa capacité de remporter des courses. Comme la voiture est assez difficile à comprendre d’un point de vue technique, les pilotes doivent savoir communiquer avec les ingénieurs.”

Lors de son arrivée à la Penske Racing en octobre dernier, Brad Keselowski s’était fait remarquer par une petite phrase assassine dans laquelle il disait que Penske avait besoin d’engager cent personnes supplémentaires afin de faire progresser cette équipe.

Brad Keselowski : “Ce n’est certainement pas la phrase la plus intelligente que j’ai dite, mais nous avons engagé beaucoup de monde. Combien de personne exactement je ne sais pas, mais cela devrait faire du bien à l’équipe de voir de nouvelles têtes, d’avoir de nouvelles idées. L’ambiance à l’atelier est bonne et tout le monde à le sourire.”

Outre la NASCAR Sprint Cup Series, Keselowski fera également le calendrier complet de la NASCAR Nationwide Series avec la Dodge n°22. Il aura le jeune Justin Allgaier comme équipier. Le plus jeune des frères Keselowski n’est cependant pas inquiet quant à la logistique qu’implique ce double calendrier.

Brad Keselowski : “La chose la plus importante sera d’avoir une bonne ambiance au sein des deux écuries. L’emploi du temps n’est pas la chose la plus importante dans ces cas là.”

Pour Roger Penske, Keselowski a les capacités pour aider l’équipe à s’améliorer et a ainsi retrouver le niveau qui était le sien au milieu des années 2000.

eleifend odio risus. nunc suscipit fringilla dictum