Les Ford GT vont raviver des souvenirs

Les Ford GT seront au nombre de trois au départ de la 78ème édition des 24 Heures du Mans. Deux voitures seront engagées par l’équipe suisse Matech Competition, ainsi qu’une troisième par l’équipe belge Marc VDS Racing.

De quoi raviver pas mal de souvenirs pour les amateurs de belles mécaniques. La Ford GT, fabriquée en série limitée par Ford de 2003 à 2006, est en effet une émanation de la mythique GT 40 qui a remporté pas moins de quatre victoires aux 24 Heures du Mans : en 1966 avec Chris Amon/Bruce McLaren, 1967 avec Dan Gurney/A.-J. Foyt, en 1968 avec Pedro Rodriguez/Lucien Bianchi et en 1969 avec Jacky Ickx/Jackie Oliver.

La conception de la GT 40 avait été menée par une équipe dirigée par Eric Broadley. Le début en compétition était intervenu en 1964 et la première apparition aux 24 Heures du Mans s’étaient soldée par un abandon. Le projet était ensuite passé entre les mains de Carroll Shelby et après un nouvel abandon en 1965, les superbes – et très basses ! – GT 40 avaient signé le triplé en 1966, première victoire d’une série de quatre.

On ne saura d’ailleurs que trop conseiller la lecture du magnifique ouvrage d’A.-J. Baime, « Go like Hell », qui retrace ces années de lutte entre Henry Ford et Enzo Ferrari. Le livre n’est pas traduit en Français mais il vaut largement l’effort de se mettre à l’anglais. Pour les autres, il faudra attendre l’adaptation cinématographique annoncée, avec Brad Pitt et Josh Brolin dans les rôles principaux.

Les Ford GT « version 2010 » seront toutes les trois engagées en catégorie GT1 et si la fiabilité est au rendez-vous, elles doivent être considérées que de sérieuses prétendantes à la victoire. Les Ford ont déjà remporté plusieurs victoires cette année, tant en LMS (triplé aux 1000 km de Spa) que dans le nouveau championnat FIA GT1 (deux victoires et la tête du classement pour Romain Grosjean et Thomas Mutsch).

Au Mans, Grosjean et Mutsch seront épaulés par le jeune pilote suisse Jonathan Hirschi sur la première voiture du team Matech. Romain Grosjean, qui a repris la bannière suisse depuis ses déboires en F1 la saison passée, est en train de se refaire une santé et un moral en GT aux côtés de Mutsch, qui entame sa quatrième saison avec Matech. Jonathan Hischi est issu de la filière Renault (Formule Renault, Mégane Trophy) et est aujourd’hui un des principaux animateurs du championnat GT1 sur une Aston Martin.

Quant à la seconde Ford Matech, elle sera très suivie car son équipage est à la fois 100% Suisse et 100% féminin, avec Cyndie Allemann, Rahel Frey et Natacha Gachnang. Si toutes les trois sont passées par la case F3, on se souvient également d’avoir suivi Cyndie Allemann en Indy Lights ces dernières saisons. Quant à Natacha Gachnang, elle revient de blessure, après sa terrible sortie de piste lors de l’épreuve inaugurale du FIA GT1 à Abu Dhabi.

Du côté des Belges du Marc VDS Racing, le trio de pilotes sera constitué par Bas Leinders, ancien pilote d’essai en F1 pour le compte de l’équipe Minardi, Eric de Doncker, ancien champion GT4 en 2007 et 2008, et Markus Palttala, pilote finlandais spécialiste du GT.

Belles et bien conduites, on est pressé de voir les Ford GT à l’œuvre.

justo velit, quis Donec consequat. et,