La première pour Drayson

Cette manche de Road America a été indécise jusqu’au bout. En effet, les principaux prétendants à la victoire sont restés dans un mouchoir de poche durant toute la course. Il n’y a pas eu souvent plus d’une dizaine de secondes entre les équipes Drayson, Highcroft, Cytosport et Dyson.

C’est pourtant Johnny Mowlem (Autocon) qui a mené le premier les débats après avoir pris la tête dans le premier tour depuis la cinquième place sur la grille, jusqu’à ce qu’un problème de boîte de vitesses vienne stopper son élan à l’approche de la première heure de course.

Du côté du Drayson Racing, le début de course était plus réservé, avec Paul Drayson au volant. Ce n’est qu’au moment où Jonny Cocker (déjà auteur de la pole aux essais) a pris le volant que la Lola verte a pu revenir dans la lutte pour la victoire.

On pensait cependant que la course était perdue pour l’équipe Drayson quand Cocker a dû marquer un dernier arrêt ravitaillement alors que ces adversaires tentaient de finir la course sur un seul arrêt.

Reparti quatrième, Cocker revenait comme une balle dans les échappements de Chris Dyson et le passait à trois tours de la fin. Il passait ensuite David Brabham dans l’avant-dernier tour puis reprenait près de cinq secondes à Klaus Graf dans le dernier tour, le pilote allemand étant sur le point de tomber en panne d’essence.

A l’agonie, Graf laissait filer la victoire dans les derniers mètres de la course, à la grande joie de l’équipe de Paul Drayson qui remporte sa plus grande victoire à ce jour.

Peu à la fête sur ce circuit en raison du manque de puissance de leur HPD ex-LMP2, Simon Pagenaud et David Brabham ont cependant parfaitement limité les dégâts avec leur troisième place. Ils ne concèdent que trois points à Klaus Graf et ils aborderont donc les deux dernières manches avec une avance confortable de 20 points.

En GT, BMW s’est imposé grâce à la paire Joey Hand/Bill Auberlen devant la Porsche Flying Lizard et la Corvette n°4. Dans les petites catégories, victoires de Gunnar Jeannette/Elton Julian (LMPC) et de Tim Pappas/Jeroen Bleekemolen (GTC).

La prochaine manche aura lieu dès la semaine prochaine sur le circuit de Mosport.

at dictum venenatis commodo diam leo ut id tristique Lorem venenatis, neque.