Tony Repussard domine à Pocono

Dominateur, Tony Repussard a parfaitement maîtrisé sa course de Pocono en US-RACING i-FRN Cup Series pour aller décrocher sa seconde victoire de la saison après celle acquise à Bristol.

Pour s’imposer à Pocono, il ne fallait pas faire d’erreur et éviter les murs, notamment celui du virage n°3 qui aura été le fossoyeur de bon résultat pour de nombreux pilotes. Propre du drapeau vert au drapeau à damier, Tony Repussard a éviter les embûches que proposait le Pocono Raceway.

Dès le restart, quand j’ai vu Cyril et toute la Race Clutch derrière, ça m’a bien aidé. Je suis arrivé sans trop d’essais, j’ai regardé ce que faisait les autres et j’ai vu qu’il fallait passer la troisième pour faire tourner la voiture dans le virage n°3.

Tony Repussard

Tony Repussard s’impose devant Cyril Nousbaum, Gray Dumont, Jonathan Berthier, Jean-Baptiste Charles, Jacques Recan, Jean-Philippe Chrétien, Thibaut Le Flem, Julien Alavoine et Pascal Dupas pour le top 10.

Pierre Verne signe la pole position devant Cyril Nousbaum, mais deux courses qualificatives sont organisées pour définir l’ordre de la grille de départ. Les deux pilotes de la Race Clutch remportent les deux courses qualificatives.

Le départ de la course principale est tendu. En effet, sur le Pocono Raceway c’est en début de relai que l’on peut aisément gagner des positions. Un accident dès le deuxième tour impliquant notamment Francis Dechilly, Patrice Langlet, Yassine Barnak, Gilles Chatelain et Landro Castro est à l’origine de la première neutralisation.

Seuls cinq pilotes choisissent de rester en piste. Anthony Rafaël choisit la même stratégie que quatre pilotes Race Clutch en restant sur la piste, pendant que certains pilotes, dont Jean-Baptiste Charles passent deux fois par la voie des stands afin d’avoir le carburant nécessaire afin de rallier l’arrivée sans revenir aux stands.

Le virage n°3 est clairement le plus compliqué à gérer et de nombreux pilotes se font piéger en tapant le mur extérieur, durant les essais et pendant les courses. Cyril Nousbaum, leader du classement général se fait piéger au huitième tour et part en tête à queue. Tout le monde parvient à l’éviter, mais un second drapeau jaune est sorti.

L’épreuve de Pocono en intégralité

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

quis id, ut felis mi, Nullam leo justo