La première séance d’essais du Grand Prix de Toronto vient de se terminer. C’est Will Power qui s’est finalement montré le plus rapide devant le rookie Raphael Matos.

Comme à chaque fois, le début de la séance a été réservée aux rookies et aux pilotes actuellement classés en dehors du Top-10 du championnat IndyCar. A noter que ces équipes ont été autorisée à acheter un train de pneus supplémentaire utilisable uniquement pour cette séance.

Après 10 minutes du roulage Mike Conway au volant de la n°24 et Raphael Matos dans la n°2 sont tous les deux partis à la faute dans le virage n°3 du tracé très technique de Toronto. Peu de temps avant l’ouverture de la piste à tous les pilotes, c’est le local de l’étape Paul Tracy au volant de la monoplace n°15 alignée par la KV Racing Technology qui occupait la première place avec un meilleur tour bouclé en 1:03.1480.

Au passage des 30 minutes et au moment où les pilotes classés dans le Top-10 du championnat ont enfin pu prendre la piste, c’était Will Power au volant de la n°12 qui détenait le meilleur temps avec un chrono de 1:02.7929.

Alors que la trafic commençait à s’intensifier sur la piste, Moraes a été pénalisé pour ne pas avoir suivi les instructions des officiels et a rentrer à son stand pour plusieurs minutes.

Toujours détenteur du meilleur tour, Power a forcé les commissaires de piste à sortir le premier drapeau jaune de la séance après s’être arrêté sur la trajectoire dans le virage n°2.

C’est ensuite Matos qui est parti à la faute en venant toucher dans le virage n°8.

La lutte s’est ensuite intensifier à l’avant du peloton. Scott Dixon a signé le meilleur temps en 1:02.3324 avant de se faire voler la vedette par le rookie Matos en 01:02.2975.

15 minutes plus tard, Power a repris les choses en mains avec un tour bouclé en 1:02.2605 avant d’enfoncer définitivement le clou deux minutes plus tard en 1:02.1733.