La déception de Scott DIXON.

Ce dimanche, les membres de l’écurie n°9 de chez Chip Ganassi Racing auront remisé efficacement et calmement tous les équipements sans prêter attention aux bruits et célébrations provenants d’ailleurs sur la piste. L’équipe très déçue n’avait pas grand chose à dire, à part tenter de réconforter un Scott DIXON très triste. Dans cette saison riche de 17 courses, ils lui auront tout donné pour réussir, à part les quelques derniers centilitres de carburant dans le dernier tour.

Pour Mike HULL, Directeur Managing : “Nous avons vraiment tout fait pour aller chercher ce championnat mais voilà c’est la vie. Un tour supplémentaire sous drapeau jaune nous aurait permis d’être champion mais encore une fois, c’est la vie.

La course fut relancée avec deux tours sous drapeau vert et Scott y a vu ses espoirs s’effondrer à la sortie de la ligne droite arrière du dernier tour lorsque sa voiture s’est mise à hoqueter et à ralentir, ce qui a permis à Dario de le passer et d’aller chercher le titre. Il s’en est fallu de si peu pour que le résultat soit totalement différent.

Pour Scott : “C’est vraiment trop rageant de perdre une course sur une panne sèche. Lorsque le restart a été donné au Tour 198, je savais que cela allait être difficile et que ces deux tours seraient surement trop longs pour mon réservoir. Malheureusement mes craintes se sont avérées fondées et dans le Virage 3 j’ai senti que tout se coupait… C’était fini !

Scott avait déjà été champion IndyCar en 2003 mais à cette époque la philosophie de la Série était bien différente. En effet à ce moment-là les pistes ovales faisaient la loi au calendrier alors que cette saison nous avons pu voir un mix très interessant de courses routières et d’ovales.

Il ajoute : “Chaque championnat est difficile à gagner, peu importe la catégorie ou le style de voiture. Mais je peux vous dire que nous évoluons ici dans le championnat le plus difficile avec l’association des courses routières, en ville, sur grands et petits ovales. De plus nous avons tous la même voiture et le même moteur.

Cette saison restera pour moi le championnat le plus difficile auquel j’ai participé.

DIXON ira néanmoins féliciter Dario avec qui la bagarre en fin de saison aura été des plus serrées et disputées alors que durant l’été Dario avait compté pas moins de 65 points d’avance sur le pilote néo-zélandais.

Scott termine : L’année prochaine, nous allons continuer ce travail de fin de saison afin de gagner. Nous serons de retour.

Pour Scott et les membres de l’équipe, la saison 2007 est déjà derrière eux et une vieille histoire. Il sont déjà en 2008 !

Praesent sit velit, ipsum dapibus leo consequat.