Motegi : prochain lieu de bataille

Le Twin Ring Motegi va jouer un nouveau rôle dans la lutte pour le titre. Alors que ces dernières années, la course se déroulait au mois d’avril, soit quelques semaines avant les 500 miles d’Indianapolis, l’épreuve nippone fait maintenant office d’avant-dernier rendez-vous de la saison. Ce rendez-vous s’annonce donc capital tant pour Briscoe, que pour Franchitti et Dixon. Les deux derniers cités peuvent en effet perdre définitivement le titre en cas de contre-performance.

Ryan Briscoe, compte vingt-cinq points d’avance sur son dauphin, l’Ecossais Dario Franchitti et trente-trois sur Scott Dixon. Si pour Briscoe, il s’agit d’une première d’être encore en lice pour le titre de champion à deux manches du but, cela est loin d’être le cas pour les pilotes de la Target Chip Ganassi Racing.

Scott Dixon : “C’est un endroit très difficile. La monoplace est toujours mauvaise à un moment ou l’autre de la course. C’est un vrai challenge. C’est vraiment l’un des ovales les plus difficile du calendrier. C’est drôle car c’est un ovale d’un mile et demi, mais sa forme d’œuf le rend très différent. Les virages 3 et 4 sont très difficiles alors que les virages 1 et 2 sont très larges et faciles.”

L’ovale de Motegi, d’un développement d’un mile et demi compte deux lignes droites de 80 mètres de large et de 600 mètres de long. Si la ligne droite avant est inclinée à 1,7 degré, celle du retour l’est à cinq. Si les virages sont inclinés à dix degrés, les deux premiers sont beaucoup plus larges alors que les deux derniers sont très serrés ce qui donne à cet ovale une forme d’œuf.

Scott Dixon : “C’est totalement différent des autres ovales sur lesquels nous nous rendons. Vous avez moitié moins d’appui que ce que vous avez à Milwaukee ou à Phoenix. Il y a une grosse bosse en arrivant dans le virage n°3, je pense que vous devez avoir confiance en cet ovale. Vous devez rester concentré car certaines années nous étions à plusieurs de front à 200 mph, ce qui est assez dingue.”

commodo sem, Curabitur accumsan nec Sed mattis dapibus venenatis, Donec risus elit.