Road Runner Turbo Indy 300 : faits et déclarations

Faits :
Scott Dixon a remporté samedi les Road Runner Turbo Indy 300 pour la deuxième année consécutive. Il offre à son écurie, Chip Ganassi Racing, sa quatrième victoire en quatre ans après les deux de Dan Wheldon en 2007 et 2008. Dixon a tenu bon au restart face à son coéquipier Dario Franchitti pendant les six derniers tours.

Le Néo-zélandais relance donc son compteur de victoires après celle obtenue à Motegi en 2009. Il possède désormais 22 succès en IndyCar depuis qu’elle est organisée par l’IRL. C’est également son deuxième podium cette saison après avoir pris la deuxième place sur le Barber Motorsports Park.

Dario Franchitti a finalement dû se contenter de la deuxième place à l’arrivée. C’est son meilleur résultat cette saison depuis sa troisième place en Alabama.

Avec ce doublé, l’écurie Ganassi porte à sept, le nombre de fois où elle a placé ses deux voitures aux deux premières places à l’arrivée d’une course d’IndyCar.

Dernier pilote sur le podium, Tony Kanaan a gagné 11 positions durant les 300 miles de courses. Auparavant son meilleur résultat était sa cinquième position obtenue dans les rues de Long Beach.

Son compatriote Helio Castroneves a terminé quatrième. Les deux Brésiliens sont les seuls pilotes à avoir terminé toutes les courses dans le top-10 cette saison.

Vainqueur à Long Beach, Ryan Hunter-Reay était attendu au tournant par de nombreux observateurs pour la première course de l’année sur ovale. L’Américain n’a pas failli puisqu’il complète le top-5. C’est son meilleur résultat en carrière sur un ovale. Auparavant sa meilleure arrivée était une sixième place décrochée à Indianapolis en 2008.

Pour sa première course cette année, le vétéran John Andretti a rapidement retrouvé le rythme. En terminant neuvième, il obtient tout simplement son meilleur résultat en carrière depuis qu’il a rejoint l’IndyCar organisée sous l’égide de l’IRL.

Six écuries différentes composent le top-10 de cette épreuve.

Déclarations :
Scott Dixon :C’est énorme. Gagner au Kansas en abordant le mois de mai est une sacré affaire. L’écurie Ganassi a eu un départ assez lent cette saison, mais c’est ce dont nous avons besoin et revenir au classement du championnat. C’est évidemment très bien d’être sur cette lancée avant Indy.

Dario Franchitti :Après le premier arrêt, il semblait que Ryan, Scott et moi étions plutôt égaux. Scott a fait une erreur,a perdu l’arrière et je l’ai dépassé. Ensuite il m’a repassé et à l’approche de la fin du premier relai, il a réussi à doubler Ryan. Après ça, Scott et moi roulions en formation rapprochée. Il était un peu plus rapide que moi, surtout vers la fin du relai. Probablement 2 à 3 miles plus vite par tour. L’équilibre de ma voiture était bon, mais il était juste plus rapide (…).

Tony Kanaan :Je dois remercier toute l’équipe pour les supers arrêts aux stands. C’était une course géniale. On a fait ce qu’on pouvait. On n’avait vraiment pas la voiture la plus rapide donc on a essayé de maximiser le résultat. Les qualifications importent peu sur cette piste. J’espère que les fans ont apprécié. Je les remercie d’être venus et c’est une bonne manière d’aborder Indianapolis.

Alex Tagliani :Je pense que l’équipe de course FAZZT a démontré qu’on pouvait être compétitif sur les pistes ovales, et c’est bon pour le moral à la veille du Indy 500. C’est également très motivant pour l’équipe d’obtenir un bon résultat à son premier départ sur ce type de circuit. Nous avions une bonne voiture, mais j’ai rapidement réalisé que nous n’avions pas le bon rapport de boîte pour les relances de course avec un réservoir plein. La voiture était équilibrée et j’ai maintenu le rythme des leaders. En fin de course, je me battais pour conserver le septième rang, mais au deuxième restart, je n’ai pas été en mesure de contenir Mario Moraes. Nous sommes toujours heureux de quitter une piste ovale avec une voiture en un seul morceau. Nous sommes fiers d’avoir réussi ce second test de la saison. L’équipe est très motivée, et nous avons hâte d’arriver aux Indy 500.

John Andretti :Je ne peux pas être déçu par ce résultat. Je pensais que si nous finissions dans le top-10, ça dépasserait mes attentes, et nous avons fini neuvièmes. Nous roulions bien sur les longs relais (…). Nous n’étions pas parfaits, mais c’est un bon résultat pour moi, je me suis bien amusé.

facilisis ut id ut vulputate, tristique id,