24 Heures du Mans: Les 4 catégories

L’édition 2010 des 24 Heures du Mans va voir s’affronter quatre catégories de voitures sur la piste. Pour bien tout comprendre, nous vous proposons avec l’aide de l’ACO de retrouver en détails les différences de ces quatre catégories au départ.

Prototypes LM P1 et LM P2 :
Ces voitures sont conçues pour les 24 Heures du Mans, mais aussi pour les courses d’endurance Le Mans Series, en Europe, American Le Mans Series, aux Etats-Unis et Asian Le Mans Series. Si la logique sportive est respectée, la voiture victorieuse à la distance des 24 Heures du Mans se trouve parmi les prototypes. Ces prototypes ont une carrosserie ouverte ou fermée, et on les distingue par leurs données techniques, leur poids et leur puissance, d’où les catégories LM P1 et LM P2. Toutes les voitures ont des brides à l’admission d’air pour équilibrer la puissance entre les LM P1 d’une part, et les LM P2 d’autre part. Le diamètre des brides est variable selon la configuration du moteur : nombre de soupapes, cylindrée, pression de suralimentation (pour les turbos ou compresseurs), et le type de carburant (essence ou diesel).

CARBURANT :
L’ACO ne délivre qu’un seul type de carburant pour les moteurs essence, comme pour les moteurs diesel.
Ils doivent être disponibles à la vente : essence avec 9% d’éthanol minimum (10% maxi) ; Gazole avec teneur en souffre 10 mg/kg maximum.

Cas particulier :
Afin de garantir l’équivalence entre les différentes motorisations, l’ACO a décidé d’imposer aux prototypes équipés d’un moteur diesel les ajustements suivants à compter du 8 mai 2009 :
– Réduction de l’orifice limiteur de débit du réservoir d’approvisionnement autonome (le diamètre de 38 mm, actuellement pour les diesel, passe à 33 mm, comme pour les moteurs essence)
– Ajout d’un poids de 30 kg qui devra être constitué par un ou plusieurs lests plombés par les commissaires techniques. Une fois ce ou ces lests retirés, la voiture ne devra pas être en dessous de 900 kg.

Grand Tourisme LM GT1 et LM GT2 :
Nées voitures de sport ou supercars, utilisables sur la route, et uniquement avec des moteurs essence, les GT doivent avoir été produites par des grands constructeurs à 100 exemplaires minimum
en version route, ou à 25 exemplaires par des petits constructeurs. Les GT1 sont plus développées et plus puissantes que les GT2. Toutes les GT ont des brides à l’admission d’air pour équilibrer la puissance entre les LM GT1 d’une part, et les LM GT2 d’autre part. Le diamètre des brides est variable selon la configuration du moteur : nombre de soupapes, cylindrée, pression de suralimentation (pour les turbos ou compresseurs). Carrosserie ouverte ou fermée (température dans l’habitacle de 32°C maxi).

Châssis, carrosseries, et autres spécifications techniques :
les règlements techniques détaillés de toutes les catégories admises au départ des 24 Heures du Mans 2010 sont téléchargeables sur le site www.lemans.org.

ut in mattis leo. amet, ultricies felis ut Lorem venenatis, id, velit,