Kevin Harvick conserve son titre à Indy

Une fois débarrassé de Denny Hamlin, Kevin Harvick est allé chercher sa troisième victoire à Indianapolis en NASCAR Cup Series sa seconde de rang sur ce tracé.

Denny Hamlin et Kevin Harvick sont les deux hommes forts de ce début de saison. La semaine dernière à Pocono ils se sont partagés les victoires, cette semaine à Indianapolis ce sont eux qui ont dominé la course, jusqu’à un problème de pneumatique pour le pilote de la Joe Gibbs Racing qui terminé sa course dans le mur alors qu’il ne restait que cinq tours à boucler.

La course s’est alors terminée sous régime de l’Overtime et Kevin Harvick a parfaitement géré son ultime relance pour aller décrocher sa quatrième victoire de la saison et ainsi conforter sa place de leader du classement général.

Rodney (Childers) m’a dit de mettre la pression sur Denny Hamlin et j’ai fait tout ce que j’ai pu. Il n’y avait plus de place pour passer, mais c’est le Brickyard, j’ai tout donné pour prendre la tête (sur ce restart).

Kevin Harvick

Kevin Harvick s’impose en NASCAR Cup Series pour la cinquante-troisième fois de sa carrière et devient le second pilote de l’histoire à conserver son titre à Indianapolis après Kyle Busch.

Sous le drapeau à damier Kevin Harvick devance Matt Kenseth qui signe son meilleur résultat depuis son retour à la compétition en mai dernier à Darlington et seulement son second top 10. Aric Almirola prend la troisième place devant Brad Keselowski et le rookie Cole Custer. Kyle Busch se classe finalement sixième devant Michael McDowell, Tyler Reddick, Bubba Wallace et Joey Logano.

Comme c’est malheureusement le cas depuis le début de la saison de manière générale et depuis la reprise en particulier, la météo a encore joué des tours à une course de Cup. En effet, des orages se sont abattus sur Indianapolis et sa région peut avant l’heure initiale du départ, ce qui a contraint les officiels à le repousser tant que les éclairs étaient dans un rayon de huit miles du tracé.

Une fois la menace météorologique dissipée, la course a pu se disputer sur l’ovale le plus célèbre de la planète. Très vite Martin Truex Jr. apparait hors du coup et victime d’un problème moteur. Le pilote de la Joe Gibbs Racing sera contraint à l’abandon dès la première neutralisation. Lors de cette même neutralisation, imposée par la NASCAR après une douzaine de tours, un accident survient à l’entrée des stands. Si les images sont spectaculaires, le mécanicien de la Team Penske évacué sur civière a été transporté à l’hôpital pour des examens médicaux.

Si William Byron remporte le premier segment, le pilote de la Hendrick Motorsports est éliminé de la course à victoire en fin de deuxième segment sur crevaison, laissant les trois hommes forts de la course, Kevin Harvick, Chase Elliott et Denny Hamlin s’expliquer pour la victoire finale.

Lors du dernier segment le match à trois se transforme très vite en duel entre les deux hommes forts de la saison, Kevin Harvick et Denny Hamlin. C’est dans les stands, sous drapeau vert que Denny Hamlin prend le meilleur sur son rival en s’arrêtant un tour plus tôt.

Au tour 133 Alex Bowman tape violemment le mur extérieur du virage n°1 suite à une crevaison à l’avant droit, ce qui n’est pas sans rappeler l’accident qu’a connu quelques dizaines de minutes plus tôt Erik Jones.

Cet accident se traduit par la huitième neutralisation et ce alors que tous les pilotes n’étaient pas encore passés par la voie des stands. C’est donc sous régime de neutralisations que certaines effectuent leur dernier passage par la voie des stands ce qui permet à Denny Hamlin de reprendre les commandes devant Kevin Harvick, Christopher Bell, Matt Kenseth et Austin Dillon pour le top 5.

Si Denny Hamlin effectue la meilleure relance, il reste sous la menace de Kevin Harvick et Matt Kenseth. À huit tours du terme de l’épreuve, Denny Hamlin est lui aussi victime d’une crevaison à l’avant droit et va violemment taper le mur mettant fin à ses espoirs de gagner cette course d’Indianapolis en NASCAR Cup Series.

La semaine prochaine la première division de la NASCAR se rendra sur le Kentucky Speedway pour le premier des trois week-ends consécutifs sur des ovales d’un mile et demi, puisque suivront les épreuves du Texas et du Kansas. Cependant, la All-Star à Bristol en milieu de semaine viendra casser ce rythme entre les épreuves du Kentucky et du Texas.

Grille de départ
Résultats
Classement général des pilotes
Classement général des propriétaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

commodo adipiscing tristique velit, diam quis, ut risus.