La victoire pour Newgarden, le titre pour Dixon

Leader du championnat depuis l’ouverture de la saison 2020 au Texas en juin dernier, Scott Dixon remporte un sixième titre de champion IndyCar. Scott Dixon se console avec une victoire.

L’épilogue d’une saison anachronique a finalement eu lieu à St. Petersburg là-même où la saison devait s’ouvrir il y a plus de sept mois. Contraint à la victoire s’il voulait espérer remporter un troisième titre de champion, Josef Newgarden a rempli sa part du contrat dans les rues de St. Petersburg, mais le problème pour le pilote de la Team Penske est que son rival, Scott Dixon a fait le nécessaire et remporte un sixième titre.

Tout d’abord féliciations à Scott (Dixon) et son équipe. C’est un excellent compétiteur. Je ne sais pas ce que j’aurais pu faire différemment cette année. Je ne sais pas ce que l’équipe aurait pu faire différemment. Maintenant nous allons nous tourner vers la saison prochaine et je peux vous assurer que tout le monde reviendra encore plus fort.

Josef Newgarden

Sous le drapeau à damier Josef Newgarden devance Oliver Askew, Scott Dixon, Sébastien Bourdais, Ryan Hunter-Reay, Simon Pagenaud, Marcus Ericsson, Charlie Kimball, Graham Rahal et Takuma Sato pour le top 10.

C’est un véritable travail d’équipe. Je dois remercier tout le monde. Félications à Josef (Newgarden) et la Team Penske pour leur fin de saison, ils ont repris énormément de points. La saison prochaine ce sera la même chose. Six (titres) c’est bien, sept ce serait mieux.

Scott Dixon

Auteur d’une neuvième pole en douze participations au Firestone Grand Prix of St. Petersburg, Will Power voulait terminer la saison 2020 sur une bonne note, mais il n’en sera rien pour la pilote de la Team Penske, qui se rate une première fois dans la ligne droite des stands avant de perdre le contrôle et d’être à l’origine de la première neutralisation de la course.

Les incidents se sont alors enchaînés. Takuma Sato et Santino Ferrucci se sont accrochés quelques instants après la première relance, puis c’est Scott McLaughlin qui fait une erreur en tentant de dépasser Marco Andretti. Rinus VeeKay est une victime collatérale de cet accident.

S’il parvient à gager des positions sur la piste, Josef Newgarden ne parvient pas à faire douter Scott Dixon, du coup la Team Penske s’en remet à des coups stratégiques en espérant qu’une neutralisation viennent sauver Josef Newgarden, mais cela ne fonctionne pas pour le double champion.

Solide leader de la course à trente tours du terme de la course, Alexander Rossi part à la faute en roulant dans les marbles. Résultat un nouvel abandon pour conclure une saison 2020 placée sous le signe de la déception pour le fer de lance de la Andretti Autosport.

Colton Herta hérite des commandes de la course devant James Hinchcliffe lors de cette neutralisation. Lors de la relance James Hinchcliffe touche son coéquipier puis quelques instants plus tard Takuma Sato accroche Marco Andretti qui termine sa course dans un mur de pneumatiques.

Josef Newgarden surprend Colton Herta et Álex Palou pour prendre les commandes de la course tandis que que Scott Dixon le suit comme son ombre en troisième position. Ce marquage profite clairement au pilote de la Chip Ganassi Racing dans l’optique du titre.

Hyper agressif tout au long de cette finale, le Japonais Takuma Sato fait une nouvelle victime en la personne d’Oliver Askew.

La pluie qui s’abat quelques secondes sur le tracé urbain floridien, la voiture de sécurité qui tombe en panne d’essence, un Pato O’Ward dans la forme de sa vie lors de la relance, la course passe dans l’irrationnel quelques instants, mais rien n’y fera, Scott Dixon parviendra à rallier l’arrivée en troisième position, une place plus que suffisante pour s’assurer d’un sixième titre de champion.

Grille de départ
Résultats

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

amet, sit ut justo Phasellus dictum Curabitur id nec