Le record et la Pole pour Briscoe

C’est avec une météo incertaine et 63% d’humidité que les 21 pilotes ont pris la piste pour s’affronter dans l’exercice des qualifications.

Dans le premier groupe, les premiers pilotes à rester sur le carreau ont crée la surprise puisqu’il s’agit de Marco Andretti, Raphael Matos, Dan Wheldon, Richard Antinucci et Ed Carpenter. Dans le second groupe c’est sans surprise que l’on retrouve Oriol Servia, Mike Conway, Robert Doornbos et Milka Duno qui poursuit son rythme du week-end puisque régulièrement à 6,5 secondes du rythme imprimé dans son groupe.

Durant la deuxième phase des qualifications, les six éliminés sont : Ryan Hunter-Reay, Tony Kanaan, E.J. Viso, Paul Tracy, et les deux coéquipiers de chez Andretti-Green Racing, Hideki Mutoh et Danica Patrick.

Les qualifiés pour le “Firestone Fast Six” sont : les deux pilotes Penske, les deux pilotes Chip Ganassi, Justin Wilson et Graham Rahal. Fort heureusement la pluie s’est tenue à l’écart et la chasse à la Pole Position s’est faite sur une piste sèche.

Une nouvelle fois, sur une piste qui l’a vu dominer l’année dernière, Ryan Briscoe est allé chercher sa troisième Pole Position de la saison et sa septième en carrière. Grâce aux pneus “rouges”, le pilote Penske est passé sous la barre des 1 minute et sept secondes avec un tour bouclé en 1.06.6814. Il bat ainsi le record de la piste depuis la venue de l’IndyCar qui était précédemment détenu par Helio Castroneves en 1.06.837 lors de la saison 2007.

Sur la première ligne il devra composer avec l’homme qui s’était imposé à Watkins Glen, Justin Wilson. Il égale ainsi sa meilleure position de départ. Pour rappel, Wilson était déjà parti de cet emplacement à St.Petersburg et au Glen où il s’était imposé. On se souvient que les deux hommes nous avaient offert un joli duel qui avait vu Wilson prendre l’avantage au terme d’une manœuvre virile. Avec ce chrono le Britannique prouve une fois de plus qu’il faudra compter sur lui dans la lutte pour la victoire sur un tracé très technique, où le pilote fait la différence à la fois au volant mais également en matière de mise au point. Sur cette piste très vallonnée demandant un parfait équilibre dans les freinages et changements de direction, la Dallara du team Dale Coyne Racing excelle.

Sur la deuxième ligne, Scott Dixon a réalisé le troisième chrono. Le champion 2008 pointe à un peu plus de deux dixièmes des hommes de tête. Nul doute que le vainqueur 2007 sera lui aussi un prétendant à la victoire dimanche. Il devance un excellent Graham Rahal, qui arbore un casque dont la décoration s’inspire de celle autrefois utilisé par son père, ancien vainqueur à Mid-Ohio en 1985 et 1986. Pour Rahal, Mid-Ohio marque le retour de son équipe parmi les grosses pointures. Ces bonnes prestations seront à confirmer dimanche.

Enfin la dernière ligne du “Firestone Fast Six” est représentée par les “anciens” du CART. Helio Castroneves a décroché la cinquième position sur la grille et Dario Franchitti s’élancera sixième. A ce propos, l’Ecossais est le seul pilote à s’être à chaque fois qualifié pour la dernière phase des qualifications.

A noter durant ces qualifications, une nouvelle sortie de piste de Tony Kanaan à la sortie du deuxième virage. La monoplace du Brésilien est sortie large, a escaladé le vibreur provoquant un tête-à-queue. Au même moment, E.J. Viso sortait lui aussi de la piste. Les deux hommes provoquant l’interruption de la séance se sont vu retirer leurs deux meilleures performances. Fort heureusement, ceci ne les empêcha pas de passer outre la première phase d’élimination.

velit, tempus Curabitur felis ut ultricies sed