Les gros bras se placent d’entrée

Pour l’antépénultième week-end de la saison et le retour sur un ovale, les pilotes ont dû faire preuve de patience. En effet, faute de NASCAR Sprint Cup, la pluie est venue perturber l’autre championnat automobile phare, l’IndyCar Series. La séance a débuté après une bonne demie-heure d’attente, le temps que les sécheuses fassent leur travail.

Après les 90 minutes que comptaient la séance, c’est le champion en titre Scott Dixon qui a dégainé le plus vite. L’actuel troisième du championnat se doit de gagner ce week-end pour recoler à Briscoe et Franchitti et il semble bien déterminé à achever cet objectif. Avec un tour en 25,1633 secondes, Dixon devance Briscoe de 44 millièmes. La troisième position est occupée par le deuxième pilote Penske, Helio Castroneves qui suit à 127 millièmes. A noter qu’Helio Castroneves est toujours mathématiquement dans la course au titre et qu’en cas de faux pas du trio de tête, il pourrait venir jouer les troubles fêtes. Le top-5 est complété par les deux très bonnes prestations de Danica Patrick qui roule à la maison et Marco Andretti.

En sixième position, Graham Rahal est toujours le meilleur des “non AGR-Penske-Ganassi” et devance Dario Franchitti. Comme souvent cette saison, l’équipe Chip Ganassi Racing place une voiture devant et se concentre sur un programme différent sur la seconde monoplace. Nul doute que Franchitti sera l’un des hommes forts lors des qualifications. Le top-10 est complété par Tony Kanaan, Mario Moraes qui consolide sa réputation de pilote rapide sur tous types de terrains et Oriol Servia.

Un peu plus bas dans le classement, les déceptions viennent de Dan Wheldon une fois de plus. Le pilote britannique navigue à 24 centièmes de Dixon et n’arrive pas à sortir la tête de l’eau sur un type de circuit qui est son terrain de jeu favori. Résultat, le champion 2005 se classe à une maigre 13ème position. Avec des relations tendues avec son équipe, Wheldon ne part par avec toutes les cartes en poche et il lui sera difficile de faire mieux si les problèmes ne se règlent pas dans un futur très proche d’autant plus que Panther Racing regarde les options pour engager un autre pilote

Enfin les mines sont un peu ternes chez Dreyer & Reinbold. Tomas Scheckter est le plus rapide des trois voitures (16ème) devant Mike Conway (20ème) et Milka Duno (21ème). Les deux dernières places sont quant à elles occupées par Robert Doornbos qui effectue sa première apparition sur ovale avec HVM racing. Il devance Jaques Lazier en 23ème et dernière place.

Les pilotes reprendront la piste pour disputer la séance de qualification et bénéficieront de 30 minutes d’essais en fin d’après-midi pour peaufiner leurs réglages.

ultricies felis dolor elit. Aenean elit.