Austin Cindric s’impose à Daytona

La course routière inaugurale de Daytona en NASCAR XFINITY Series est revenue à Austin Cindric. Le pilote de la Team Penske remporte sa quatrième victoire lors des six dernières courses courues.

Austin Cindric est clairement l’homme fort de l’été. Pour la quatrième fois lors des six dernières courses, il termine sur la Victory Lane.

Sur un tracé de près de 4 miles, inconnu pour l’ensemble des pilotes Austin Cindric a finalement eu le dernier mot et s’est imposé sur le Daytona International Speedway Road Course lors des UNOH 188.

Félicitations à mon équipe pour cette voiture. Je suis fier de piloter cette voiture.

Austin Cindric

Sous le drapeau à damier Austin Cindric s’impose avec plus de sept secondes d’avance sur Brandon Jones. Noah Gragson, AJ Allmendinger et Andy Lally complètent le top 5. Jeremy Clements, Riley Herbst, Harrison Burton, Justin Allgaier et Myatt Snider sont dans le top 10.

Du fait d’un orage et d’éclairs sur Daytona Beach et sa région, c’est avec près de deux heures de retard que le départ de la course est donné. Sur une piste humide, le choix est donné aux équipes de partir en pneumatiques pour le sec ou pour la pluie.

Lors du premier tour les erreurs sont nombreuses. Austin Cindric se rate dans le premier virage et embarque Chase Briscoe à l’extérieur, au retour sur l’ovale c’est Noah Gragson qui perd le contrôle de sa Chevrolet au moment de la ré-accélération, tandis que Chase Briscoe rate la dernière chicane.

La piste humide, combinée à l’absence d’essais pour l’ensemble des pilotes sur un tracé que les pilotes découvrent et vous obtenez un coktail parfait pour un festival d’erreurs.

Le premier drapeau jaune de la course est dû aux pilotes de la Kaulig Racing. Ross Chastain s’arrête sous la double ligne jaune suite à un problème technique alors que dans le même temps Justin Haley part à la faut dans la chicane bus stop à la suite d’une erreur. Quelques instants plus tôt, c’est Harrison Burton qui l’accroche avant de reprendre l’ovale.

Comme si cela ne suffisait pas pour la Kaulig Racing, AJ Allmendinger, dans les stands au moment de la sortie de la voiture de sécurité est pénalisé d’un tour pour un ravitaillement hors de son emplacement, puisque le mécanicien préposé au ravitaillement en carburant ne parvient pas à retirer la bombonne avant le départ de la Chevrolet n°16 de son emplacement.

Grille de départ
Résultats
Classement des pilotes
Classement des proppriétaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

porta. ultricies fringilla justo luctus sed neque. tempus