William Byron double la mise à Richmond

Déjà vainqueur à Bristol il y a deux semaines avant la pause de Pâques, William Byron devient le premier double vainqueur en eNASCAR iRacing Pro Invitational Series.

Malgré un drapeau jaune à quatre tours du drapeau à damier, William Byron a tenu bon lors de l’overtime pour remporter sa seconde victoire de la saison. Timmy Hill, vainqueur au Texas, a bien tenté de refaire le coup, mais n’a pas réussi à faire un bump-and-run comme c’était le cas au Texas. Il doit se contenter de la deuxième place sous le drapeau à damier.

Je ne serais probablement pas en Cup aujourd’hui sans iRacing. Après le Texas, je m’étais préparé à un possible bump-and-run de Timmy (Hill).

William Byron

William Byron s’impose devant Timmy Hilll, Parker Kligerman, Landon Cassill, Kyle Busch, Denny Hamlin, Erik Jones, Bubba Wallace et Brad Keselowski pour le top 10.

Ryan Preece est intouchable en début de course. Le pilote de la JTG Daugherty Racing signe la pole position et signe les meilleures relances de telle sorte qu’il ne se met pas en difficulté. Vainqueur à Bristol il y a deux semaines, William Byron est le rival le plus proche du leader, mais il ne parvient pas à trouver l’ouverture.

Après une vingtaine de tours sous drapeau vert, les neutralisations se sont enchaînées éliminant ainsi Ross Chastain, Alex Bowman, Kurt Busch, Joey Logano ou encore Clint Bowyer de la course à la victoire.

Le pilote de la Hendrick Motorsports trouve finalement l’ouverture après soixante tours. Un contact entre Matt DiBendetto et Ryan Preece est à l’origine de la quatrième neutralisation de la course peu avant le centième tour.

Wiliam Byron conserve les commandes de la course après le passage par la voie des stands. Après la relance, le pilote de la Hendrick Motorsports est talonné par Parker Kligerman alors que Timmy Hill, Dale Earnhardt Jr. et Landon Cassill complètent le top 5.

Ryan Preece se venge de Matt DiBenedetto et crée une nouvelle neutralisations à une trentaine de tours du drapeau à damier. Le pilote de la JTG Daugherty Racing est alors exclu de la course.

William Byron fait alors le choix de rester en piste, privilégiant sa première place aux pneumatiques neufs de ses rivaux.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sit ut ut ipsum ut felis Phasellus commodo eget nec mattis tristique